Facebook dévoile Horizon, un réseau social VR façon Ready Player One

Réalité Virtuelle

Par Remi Lou le

Pour Facebook, le futur du réseau social réside dans la réalité virtuelle. La firme vient justement de dévoiler un premier aperçu d’un nouvel espace social entièrement en VR : Horizon. La plateforme sera lancée l’année prochaine et sera accessible à tout un chacun via les casques Oculus du groupe. Bienvenue dans Ready Player One.

Crédits : Facebook

À l’occasion de sa conférence dédiée à l’Oculus et ses nouveautés en matière de réalité virtuelle, Facebook a présenté Horizon, un réseau social en réalité virtuelle dont le lancement est prévu en 2020, et définit comme « un monde en réalité virtuelle qui s’étendra en permanence », selon le site officiel. À mi-chemin entre le MMORPG et le réseau social, le tout en réalité virtuelle, cette plateforme sera un lieu où les joueurs pourront se rencontrer, échanger, et créer des univers dans des « mondes » divers, a annoncé la firme. Les utilisateurs d’Horizon seront représenté sur le réseau social par un avatar entièrement personnalisable à l’esthétique cartoon.

La firme de Mark Zuckerberg croit dur comme fer à ce projet, et compte bien sur les utilisateurs pour développer l’univers et rendre Horizon incontournable. « Comme tout le monde pourra créer ses propres espaces et expériences, Horizon aura cette capacité à grandir, à s’étendre et à s’améliorer avec le temps », a indiqué Mark Zuckerberg sur scène. Concrètement, Horizon sera accessible via les casques immersifs Oculus, firme rachetée par Facebook en 2014 pour 2 milliards de dollars. Horizon se présentera sous la forme d’un univers rempli de divertissements divers, tels que des jeux entre les utilisateurs, mais aussi la possibilité de visionner directement des films et documentaires dans l’espace social.

Nouveau Second Life ou futur Ready Player One ?

Forcément, le projet de la firme fondée par Mark Zuckerberg peut faire penser à Second Life, ce jeu vidéo à forte dimension sociale apparu en 2003 qui nous proposait de nous immerger dans un univers entièrement virtuel, dans lequel les joueurs créaient eux-même le contenu. Pour autant, avec la réalité virtuelle en prime, Horizon fait surtout penser à Ready Player One, ce roman de science-fiction d’Ernest Cline adapté au cinéma par Steven Spielberg (lire notre critique), où la plupart des humains désertent le monde réel pour se retrouver dans un univers virtuel en VR.

Reste encore à imposer la réalité virtuelle au plus grand nombre, alors qu’elle reste, pour l’heure, un marché de niche. Les analystes du cabinet SuperData prévoient malgré tout une nette progression dans les années à venir sur le marché de l’immersion, avec des revenus en hausse de 442% d’ici 2022. De là à imaginer un futur à la Ready Player One, il n’y a qu’un pas.

Crédits : Facebook