Test

Test Huawei Watch GT (Sport) : une montre connectée très autonome avec écran Amoled

Fonctionnalités, Navigation, Application et Autonomie

Notre avis
8 / 10
Gadget

Par Camille Suard le

La Huawei GT se dote de plusieurs fonctionnalités propres aux montres connectées de sa génération. Le suivi d’activité est rendu possible grâce à la présence d’une puce GPS, d’un cardiofréquencemètre optique, d’un magnétomètre, d’un accéléromètre et d’un gyroscope. Bien équipée, la smartwatch suit tout au long de la journée et même de la nuit vos déplacements en enregistrant le nombre de pas et la distance effectuée. Elle joue par ailleurs le rôle de coach sportif en notifiant sur l’écran principal le besoin de bouger après une heure d’inactivité. Des informations sur le suivi du sommeil, ainsi que le rythme cardiaque, peuvent également être recueillies par la montre et analysées sur l’application mobile, nous y revenons un peu plus loin dans ce test. Pour chacune de vos séances sportives enregistrées, la montre va apporter son petit lot de données qu’il sera possible ensuite d’analyser plus en détail depuis l’application mobile. Au programme, la durée de l’entraînement, le rythme cardiaque moyen et les piques, la distance, les calories brûlées, la géocalisation, etc.

La montre a aussi l’avantage d’afficher les notifications liées à votre smartphone comme la réception de messages, d’appel, l’alarme, l’agenda, etc. Celles-ci peuvent être paramétrées dans l’application Huawei Health, mais quel dommage qu’il soit impossible de répondre à ses messages directement depuis l’écran de la montre ! De même, si vous recevez un appel sur votre smartphone, ne comptez pas répondre ou raccrocher depuis la Watch GT…

Cette nouvelle montre de Huawei ne repose pas sur Google Wear OS comme c’était le cas avec les précédentes, mais fait tourner LiteOS, le système développé par le géant chinois. Il est compatible avec n’importe quel smartphone équipé au minimum d’Android Ice Cream Sandwich 4.4 et iOS 9. La navigation dans les différents menus et applications depuis l’écran de l’appareil se fait sans problème et avec fluidité. Deux choix s’offrent à vous : l’utilisation du tactile pour l’accès à l’essentiel ou les boutons physiques présents sur le côté du boîtier. Libre à vous également de jongler entre les deux. Glisser son droit pour atteindre l’écran du haut permet d’accéder aux informations pratiques comme le “Mode ne pas déranger”, “Trouver mon téléphone” en le faisant sonner, “Verrouiller l’écran”, la “Configuration” de la montre, mais aussi la date, le pourcentage de batterie restant et le témoin de la connexion Bluetooth. À l’opposé, swipper en bas ouvre le volet de notifications. À gauche comme à droite se trouvent vos raccourcis et préférences. De base sont installées le bilan de l’activité dont le nombre de pas, le temps d’activité, le rythme cardiaque, mais aussi la météo.

Pour accéder à la liste complète des applications, il convient d’appuyer sur le bouton physique situé en haut à droite. Il sert également de retour en arrière. Le bouton en bas a pour fonctionnalité d’afficher les entraînements sportifs disponibles afin de lancer une séance de sport rapidement. Pour se déplacer du haut vers le bas ou sélectionner une application, il est nécessaire d’utiliser l’écran tactile. Vous pouvez aussi lancer une activité grâce au bouton du bas.

Le cadran sur l’écran principal présentant l’heure et quelques données pratiques peut-être bien entendu changé. Vous avez un petit choix qui propose plusieurs styles : analogique, classique, moderne, sportif, sobre, coloré, etc. Pour cela, rendez-vous dans le menu “Configuration” rapidement accessible depuis l’écran supérieur. Espérons qu’avec le temps, Huawei nous donne la possibilité d’en télécharger davantage pour varier les plaisirs et casser la routine.

Application et Autonomie

Grâce à une connexion Bluetooth 4.2, les données récoltées par la montre sont recueillies dans une application dédiée nommée Huawei Health. Bonne nouvelle, cette dernière se trouve compatible avec d’autres logiciels de santé comme Google Fit. Pratique pour toutes celles et ceux qui souhaitent réunir et suivre toutes leurs informations de suivi de santé et de remise en forme dans un seul et même endroit.

Rien de nouveau dans l’appli de Huawei, il convient de créer ou de se connecter à son compte et appareiller sa montre au smartphone grâce au Bluetooth s’avère simplissime. Son organisation en onglets permet une navigation facile, rapide et efficace. Pour chaque entraînement une grille d’analyse sur le rythme cardiaque, le rythme de votre allure et l’élévation par exemple permettent de comprendre un peu mieux le déroulé de votre séance. Qu’il s’agisse du calcul du rythme cardiaque ou des données relatives au sommeil, je n’ai pas remarqué d’anomalie, tout me semble assez cohérent avec la réalité. Bien entendu, on ne cessera de le dire, de telles mesures ne remplaceront jamais celles, plus précises, d”un véritable cardio médical. Mais en vue de l’expérience, elles donnent déjà une bonne indication sur votre état.

La montre de Huawei se distingue de la concurrence grâce à l’autonomie de sa batterie de 420 mAh. Après une douzaine de jours d’utilisation et une connexion Bluetooth permanente avec mon smartphone, la montre est passée de 90 % à 12 %. Mon utilisation a été assez sommaire : réception de certaines notifications, suivi du sommeil ponctuel et très courtes sessions de remise en forme. Je pense que pour les plus sportives et sportifs, le temps doit évidemment se retrouver réduit. Quoi qu’il en soit, la Watch GT peut se vanter de proposer une excellente autonomie dans un marché où la gestion de la batterie est souvent un frein à l’achat ou l’utilisation sur le long terme.

La smartwatch se recharge en deux heures grâce à une petite station propriétaire avec embouts magnétiques. Le câble fourni USB-C vers USB-A peut être raccordé à un port USB de votre ordinateur ou à un adaptateur secteur, tel que celui de votre smartphone.