Tous Ancel pour Beyond Good and Evil 2

Par sirlaquai le

Le premier opus de Beyond Good and Evil (BGE) c’est un peu comme un enfant de la DDAS. Tout le monde le trouve mignon, amusant et doté d’une bonne durée de vie mais au final personne ne l’adopte. Vous l’aurez bien compris ce jeu créé par le géniteur de Rayman, Michel Ancel, n’a pas trouvé l’amour des consommateurs malgré un succès critique. Cet échec commercial n’a pas entamé l’enthousiasme de Michou, ce dernier ayant annoncé lors d’une interview accordée à  Jeux Vidéo Magazine que lui et une douzaine de ses potes travaillent cachés dans une cave depuis un an sur une ébauche de ce qui constituerait le deuxième volet de la série. Bon, Ubisoft n’a pas encore donné son accord alors s’ils vous plait pour une fois, faites ce que vous dit la Croix Rouge et adoptez un petit BGE chez vous. Pour un monde meilleur.

stopwatch 4 min.