Kwari peut pleurer

Par sirlaquai le

Kwari,un FPS de chie, a attiré une quantité incroyable de lumpenprolétaires car il offrait aux joueurs naïfs la perspective de gagner de l’argent réel en fraggant d’autres gus moins riches. Oui, moins riches car dans ce jeu tout se monnayait avec des vrais thunes, les mêmes qui vous servent lorsque vous achetez du jambon et des pâtes pour fêter le nouvel-an.

Un système assez simplet puisqu’un jeu ou le plus friqué peut s’acheter plus d’armes et de munitions et gagne par conséquent plus a de quoi dégoûter nos amis pauvres. Nos amis riches aussi remarque, car en plus de ce stupide trip monétaire, ce jeu n’avait rien pour lui malgré la présence d’avatars n’ayant jamais entendu parler de la mamectomie.

Si j’emploie le passé pour vous parler de cette aberration ludique c’est bel et bien pour vous annoncer qu’elle repose six pieds sous terre, là ou les seuls joueurs qui devront payer seront les vers de terre s’amusant avec le cadavre de ce jeu. Bon redressement judiciaire les gars !

stopwatch 5 min.