Le Canon EOS 50D en photo

Photo

Par webcontact le

L’annonce officielle a été faite ce matin donc pour ceux qui souhaite avoir les caractéristiques et les prix, c’est par ICI.
Et pour répondre à certaines questions dans les commentaires, l’EOS 50D ne remplace pas l’EOS 40D. En fait, Canon souhaite visiblement deux réflex pour chaque catégorie, l’EOS 1000D et l’EOS 450D pour l’entrée de gamme, l’EOS 40D et l’EOS 50D pour les semi-pros, après on attaque les pros et c’est une autre histoire. Du coup, l’EOS 50D est là pour concurrencer le D300 alors l’EOS 40D restera au catalogue pour le D90.

Quelques impressions et le reste des photos dans la suite.


Pour en revenir à l’EOS 50D, la prise en main est quasi similaire au 40D donc pour ceux qui souhaite mettre à jour leur boîtier, vous serez en terrain connu. De même, le 50D n’est pas plus ou pas moins tropicalisé que le 40D, et donc, seules les emplacements de la batterie et de la carte mémoire sont étanches. L’apport de l’écran VGA est plutôt sympa et ce n’est pas si gadget que ça 😉 Il est aussi réactif que le 40D dans l’ensemble. Le gain de 5 Mégapixels va apportera sans doute de la finesse dans les détails et pas mal d’options pour le recadrage, par contre, je ne sais pas encore comment sera géré le bruit mais connaissant Canon, je suppose que ça devrait aller. Dans tous les cas, j’ai beaucoup apprécié la possibilité de faire des RAWs de 7Mo ou 3Mo en plus RAW de 15,1 Mégapixels.

Canon a donc plutôt mal digéré les petites différences entre le 40D et la concurrence comme le capteur de « seulement » 10 Mégapixels (contre 12 pour Nikon et Sony, 14 pour Pentax et Samsung) ou encore l’écran non VGA. Du coup, si l’EOS 50D propose la même qualité d’image que le 40D, Canon aura tout pour vraiment titiller ses concurrents et ce, sans de caractéristiques en retrait. Oui parce que mine de rien, le 40D rivalisait déjà très bien avec toute la concurrence dans cette gamme de produit alors quand il fait plus, c’est forcément mieux, non ?