Le piratage plus grave que l’inceste ?

En tout cas, Jean-Français Copé à laissé entendre que la proposition de loi relative à la prévention et à la lutte contre l’inceste sur les mineurs sensée être examinée le 28 avril prochain soit repoussée, dans le but de laisser la place au texte Internet.

Interrogé sur le sujet par Le Monde hier, Roger Karoutchi a annoncé que « Jean-François Copé a proposé de renoncer au texte sur l’inceste qui était prévu dans la semaine d’initiative parlementaire, à partir du 28 avril. On pourrait donc y inscrire le texte Internet pour une nouvelle lecture. »

Décidément, la chasse aux « pirates » semble primordiale pour le gouvernement… Un peu trop ?

39712_une-hadopi-albanel

via neteco