Twitter, ça peut aussi servir à ça…

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

Dans la catégorie « tiens, heureusement que les Texans y ont pensé », voici l’utilisation dérivée de Twitter par la police du comté de Montgomery, qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de Twitter les noms des personnes arrêtées en été d’ébriété durant les fêtes de fin d’année.

De quoi faire réfléchir les conducteurs, tout en leur collant une petite humiliation de derrière les fagots.

Histoire d’aller plus loin, on apprend dans le même temps que la police visiblement très inventive de Denton a crée une page (non-officielle) où sont twittées automatiquement les dernières arrestations. Vous faire twitter alors que vous êtes présumés innoncents, c’est plutôt drôle, non ?

Non ?

0226000002698552

via clubic