Le piratage fait mal aux développeurs Android

Smartphone

Par Gregori Pujol le

Google a récemment annoncé un nouveau système de licence pour contrer le piratage des ses applications payantes sous Android et pour cause. Prenez le cas de Hexage, qui édite notamment le jeu Radiant et qui a communiqué quelques chiffres a businessinsider concernant ce “fléau”. Selon David Peroutka, directeur chez Hexage, son jeu qui coute 2,40$ a été piraté à 43% aux États-Unis, plus de 70% en Europe et cela va jusqu’à 91,7% en Océanie, 97,4% en Asie et 97,9% en Amérique du Sud ! Radiant a tout de même rapporté environ 30 000 dollars (commissions de Google déduites) à son créateur, mais le manque à gagner reste énorme et on comprend pourquoi les développeurs préfèrent l’iPhone avec son système pas infaillible, mais plus protégé.

splash