Quand Free joue avec l’Hadopi

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

On en espérait pas moins de Free : échaudé par le fait de devoir prendre à ses frais l’identification des IP dans le cadre d’Hadopi, le FAI a purement et simplement envoyé sa première liste d’IP identifiées sous format papier, obligeant ensuite un retraitement manuel du côté d’Hadopi. Bref, pour le moment, il semble que le FAI soit dans ses droits en opérant de la sorte. Où comment inaugurer là une affaire qui devrait d’ici quelques semaines ressembler à un véritable sac de nœuds, si ce n’est pas déjà le cas…

Prochaine étape : l’ouverture d’ici vendredi du site hadopi.fr

mini-74003-hadopi-logo

via numerama