Namco Bandai s’excuse de sa référence entre les Chiliens et Mr. Driller

Par Rédacteur Invité le

Comme quoi, Namco Bandai n'a pas décidé d'assumer jusqu'au bout sa référence entre les Chiliens récemment rescapés de leur mine et leur personnage de Mr. Driller....

Comme quoi, Namco Bandai n’a pas décidé d’assumer jusqu’au bout sa référence entre les Chiliens récemment rescapés de leur mine et leur personnage de Mr. Driller. Comparaison que vous aviez pu découvrir dans nos colonnes vendredi dernier, et qui, il faut l’avouer, jouait quelque peu la carte de l’humour noir. Bref, l’éditeur s’est depuis excusé, qualifiant son initiative d'”inexcusable”. N’y avait t-il possibilité d’opter pour un terme un peu moins radical tout de même ?

(surtout si l’on part du principe que la presse Chilienne n’a elle pas manqué de comparer Mario Sepúlveda, l’un des premiers mineurs sauvé, au Mario de Nintendo…)

50x177145584

stopwatch 4 min.