Une valorisation à 50 milliards de dollars pour Facebook

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

Et hop : la valorisation de Facebook vient juste de passer un nouveau cap, pour désormais atteindre les 50 milliards de dollars, et ce grâce à la fois aux 450 millions investis par Goldman Sachs, mais aussi par les 50 millions lâchés par Digital Sky Technologies. Du coup, à en croire le New York Times, Zuckerberg serait cette fois assez mal en point pour être en mesure de reculer une nouvelle fois l’entrée en bourse de son réseau social, qu’il a jusqu’à maintenant refusée. Les analystes semblent s’accorder sur une entrée du site d’ici à 2012. De là à imaginer un jour que le service sera dépassé. Plutôt inconcevable à l’heure où j’écris ces lignes, n’est-ce pas ?

6a00d8341c713d53ef0133f229a7b5970b

via nytimes