Attaquer les Anonymous ? Un pari plutôt risqué…

Sur le web

Par Rédacteur Invité le

Et ce ne sont pas les pontes de la société HBGary Federal, spécialisée dans la sécurité, qui viendront me contredire. Et pour cause : la même...

Et ce ne sont pas les pontes de la société HBGary Federal, spécialisée dans la sécurité, qui viendront me contredire. Et pour cause : la même société avait il y a peu indiqué vouloir mettre tout en oeuvre pour aider le FBI à mettre la main sur le groupe Anonymous, désormais connu pour avoir entre autre leaké une quantité important de mails envoyés par le cabinet d’avocats ACS:Law (qui s’adonnait d’ailleurs à des arrangements “à l’amiable” avec les internautes repérés comme ayant téléchargé du contenu illégalement). Grand mal leur en a pris, puisque qu’Anonymous a lâché hier via le site The Pirate Bay une archive de 4.7Go blindée jusqu’à la gueule de mails tirés des boîtes d’employés d’HBGary Federal. Et d’accompagner l’archive par un message des plus menaçant. Extrait choisi :

“Nous répondrons à tous ceux nous menaçant. Nous savons que nos certains de nos membres ont récemment été inquiétés par des raids dirigés par le FBI et que des sociétés telles qu’HBGary ont épiés nos sessions de chat, alors nous allons diffuser un message de la part de tous les Anonymous : nous allons riposter.”

Notez enfin que les mêmes Anonymous ont piraté les comptes Twitter et LinkedIn du PDG de la société attaquée, tout en effaçant les diverses sauvegardes stockées sur leurs serveurs. Ouch…

via dailykos