Le Sony Ericsson Xperia Play en photos

Tests et Impressions

Par Anh Phan le

Allez, parce que le Sony Ericsson Xperia Play vient d’être présenté officiellement, je vous propose forcément des photos live. Pour rappel, il embarque un processeur Snapdragon QSD8255 cadencé à 1GHz, un GPU Qualcomm Adreno 205, 512Mo de RAM, 512Mo de ROM, un port mémoire microSD, un port microUSB, un écran tactile de 4″ Bravia Engine avec une résolution de 854×480 et un APN de 5 Mégapixels, le tout sous Android 2.3. Sa disponibilité est prévu pour ce mois de mars mais pas de prix encore.

Pour l’avoir donc pris en main, l’Xperia Play est plutôt léger, il fait à peu près le poids d’une PSP Go et s’avère pas si épais que ça. Plus évidemment qu’un simple smartphone mais ça reste honnête.

Même si ça ne se voit pas sur les photos, j’ai pu y jouer avec divers jeux et les touches répondent très bien, du coup, il y a certains jeux comme Dungeon Defenders qui prennent leur ampleur avec cette nouvelle jouabilité ou plutôt cette jouabilité retrouvée à la manette. Par contre, je n’ai pas pu tester les équivalents des sticks analogiques mais ça doit marcher comme un écran tactile.

L’écran est plutôt bon et dans la lignée de la concurrence. Dommage que Sony Ericsson n’ait pas encore jugé nécessaire d’annoncer la compatibilité avec les jeux PSP parce que cela aurait été un argument de poids puisqu’il faudra se contenter, pour l’instant, de jeux PS One et de jeux Android (une cinquantaine de jeux au lancement du smartphone, dont Dead Space, FIFA, Assassin’s Creed ou encore Guitar Hero, à voir si tout ça sera disponible en temps et en heure !).