Des téléchargements illégaux au ministère de la Culture ? (MAJ)

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Update 30/12 – Le ministère de la Culture et de la Communication a tenu à démentir ces informations.

« La direction des systèmes d’information du Ministère veille strictement à l’utilisation qui est faite des ordinateurs de son parc. La configuration de son réseau empêche la connexion à des réseaux de pair à pair, ce qui exclut toute possibilité d’usage de tels réseaux à des fins de téléchargement illégal à partir d’ordinateurs du ministère. Les vérifications internes actuellement en cours confirment ce point. »

« Le procédé utilisé par le site youhavedownloaded.com ne peut en aucune manière être comparé avec la méthodologie TMG avec laquelle travaille l’Hadopi. Les constatations effectuées par ce procédé ne peuvent donc remettre en cause le processus mis en place par l’Hadopi, en particulier en ce qui concerne la fiabilité des constats établis à partir d’une adresse IP. »

News du 29/12 – Après l’Elysée, c’est encore une fois le site nikopik qui a trouvé que le ministère de la Culture n’était pas vierge de téléchargement illégaux ! Ainsi, sur les 65 025 adresses IP officiellement attribuées au Ministère, plus de 250 ont été repérées (via le site YouHaveDownloaded) comme faisant transiter du contenu illégal durant les 2 derniers mois : des films, séries, de la musique, des logiciels et même du pr0n. Tel et pris, qui croyait prendre ? Affaire à suivre.

Photo