Zynga : le pro du jeu 2.0

Par Caroline le

Si l'on en croît le site Gamesindustry, Zynga aurait empoché 5 milliards de dollars américains sur l'année 2011. La maison-mère de Farmville, et autres social games...

Si l’on en croît le site Gamesindustry, Zynga aurait empoché 5 milliards de dollars américains sur l’année 2011. La maison-mère de Farmville, et autres social games totalement addictifs, a ainsi pu gagner cette coquette somme grâce à Facebook, et ce notamment grâce au jeu Indiana Jones Adventure World.

Si Zynga démontre que le segment des jeux sociaux constituent un réel marché porteur, Gameloft a tenté l’aventure en lançant Green Farm, un jeu de gestion reprenant le même système que tous ces dérivés en “farm”. Pas de prise de risque pour l’éditeur frère d’Ubisoft, il est parvenu à confirmer que le social gaming rapporte (et pas qu’un peu…), grâce à un lancement réussi.

Sans parler des Sims Social d’EA sur Facebook, les utilisateurs aiment clairement se distraire avec des jeux simples et courts. Jouez-vous à certains de ces jeux ?

Source: Source
stopwatch 6 min.