AMD s’attaque aux processeurs pour tablettes et affiche ses ambitions

Général

Par Membre rédacteur le

Si Intel occupe le haut du tableau en terme de parts de marché, de performances et d’innovations technologiques, son concurrent direct Advanced Micro Devices, AMD pour les intimes, ne compte pas se laisser distancer pour autant.

Après avoir annoncé qu’il allait également se lancer sur le marché des pc portables ultra fins, après également l’annonce d’une technologie visant à concurrencer le Thunderbolt, voici qu’AMD envisage également de se lancer sur le marché des processeurs pour tablettes… comme son éternel rival.

Lisa Su, chef de produit et membre du directoire d’AMD a officialisé le lancement de l’APU Hondo (qui pour rappel rassemble sur une même puce un processeur graphique et une processeur de calcul traditionel) destiné aux plateformes mobiles et plus particulièrement aux tablettes.

Ce n’est pas un coup d’essai pour AMD qui développe déjà la plateforme Brazos. Là où le TDP (enveloppe thermique mais également indice sur la consommation de la puce) affiche 9 ou 18 Watts pour Brazos, le nouvel APU Hondo ne nécessitera que 6 Watts au maximum.

Si ce chiffre vous semblent bas, sachez qu’AMD estime que la consommation reste toujours un facteur discrimant pour sa puce et a l’intention de développer le successeur de Hondo lorsque son processus en 28nm aura atteint un niveau de rendement satisfaisant.

AMD a toujours été long à la détente (et ce n’est pas une première) lorsqu’il s’agissait de se lancer ou non sur de nouveaux marchés, là où Intel a su anticiper les différentes annonces notamment de la part de Microsoft de rendre son OS compatible avec les tablettes tactiles.

Temash, la future itération des puces dédiées à la mobilité devrait faire son apparition courant 2013 et son processus de gravure en 28nm pourrait être en mesure de faire de l’ombre à Intel sur ce segment qui représente une opportunité financière et de visibilité non négligeable.

Source: Source