Tarifs de Free mobile, les MVNO crient au scandale

Smartphone

Par Membre rédacteur le

Free mobile vient tout juste de publier ses offres à destination des opérateurs virtuels conformément aux engagements donnés à l’ARCEP.

Free proposera aux MVNO des tarifs plus élevés que ceux qu’il réserve à ses propres clients ce qui provoque l’ire de ces derniers qui qualifient ces tarifs de « mascarade »

Free a l’obligation de proposer à la location son réseau aux opérateurs virtuels intéressés, c’était l’une des conditions à son éligibilité à la quatrième licence mobile.

La société Free vient donc de publier ses tarifs de location FULL MVNO et MVNO Light, pour rappels, un FULL MVNO dispose d’infrastructures simples (base de données, gestion des appels) tandis qu’un MVNO LIGHT se contente d’utiliser la totalité du dispositif de son bailleur.

Le droit d’entrée est fixé à 2 millions d’euros, Free facturera ensuite 2 euros par carte SIM. La minute de communication ainsi que le Mo de données seront facturés 5 centimes d’euros et les SMS sont facturés entre 1 et 4,35 centimes d’euros.

Les MVNO, au sein de l’association Alternative Mobile, ont qualifié ces tarifs de scandaleux Pratique Gentemann, fondateur de Zero Forfait explique aux Echos :

Free ne laisse aucun espace économique aux MNVO car il vend les minutes et les SMS plus chers aux MVNO qu’à ses propres clients[…] En facturant la carte SIM à 2€ Free nous prive d’entrée de l’opportunité de venir concurrencer son offre à 2€ soit 60 minutes de communication et 60 SMS

Pensez-vous que Free a intérêt à proposer des tarifs plus avantageux aux MVNO souhaitant louer ses infrastructures ?

Source: Source