Sirieux ennuis en Californie pour Apple

Apple

Par Membre rédacteur le

A moins de vivre à l'abris des émissions télévisées, vous avez sans doute eu l'occasion d'assister à l'une des multiples publicités d'Apple ventant les mérites de...

A moins de vivre à l’abris des émissions télévisées, vous avez sans doute eu l’occasion d’assister à l’une des multiples publicités d’Apple ventant les mérites de son assistant vocal Siri.

Présentée en même temps que l’iPhone 4s (elle lui est d’ailleurs jalousement réservé), la grande force de cette fonctionnalité est de traduire des phrases du langage parlé en commandes qui se traduisent soit par une recherche sur internet, au sein de votre calendrier/mail ou encore une communication texte/voix.

Seulement voilà, il arrive comme tous services que le système ne réponde pas intégralement aux attentes des (nombreux) utilisateurs, et si vous habitez aux Etats-Unis, vous avez le droit de… porter plainte en nom collectif pour faire entendre votre mécontentement.

C’est ainsi ce qu’a fait Frank Fazio, un résident californien. Il a semble-t-il été très déçu de son expérience utilisateur qu’il qualifie d’éloignée de la représentation qui en est faite à la télévision . Il explique que lorsqu’il demande à Siri de lui trouver un lieu, l’assistant réponds soit de façon erronée soit pas du tout et c’est manifestement une des causes de la plainte déposée.

Cette plainte demande l’arrêt des ventes d’iPhone 4S et une compensation financière, Frank Fazio arguant que Siri engendre une consommation de data mobile supplémentaire. Effectivement, il est vrai que le système requiert une connexion internet, information d’ailleurs précisée dans toutes les campagnes de communication de la marque, et concernant la consommation, il est recommandé de prendre un peu de recul sur ces affirmations.

Source: Source