GAME en redressement judiciaire

Par Caroline le

Après s’être retiré de la liste d’échange de stock londonienne, le revendeur de jeux vidéo a annoncé que la compagnie était en redressement judiciaire.

Ce matin, l’entreprise détaillait la situation :

Pour faire suite à l’annonce de ce matin concernant la suspension du commerce du groupe GAME, l’administration a conclu que les discussions avec les entreprises externes et autres partis n’ont pas été suffisantes (..) pour offrir un prospect réaliste afin d’obtenir une solution.

Le revendeur précise qu’il n’a pas trouvé de parfait candidat dans les temps, et que les discussions avec les potentiels prêteurs seront sous une protection judiciaire. La semaine a été rude pour l’entreprise qui devait récolter 180 millions de livres anglaises pour rembourser ses créanciers. Deux entreprises candidates étaient pourtant belles et bien intéressées, mais ceux qui ont prêté à GAME étaient trop sceptiques.

Récemment, l’entreprise avait perdu le soutien de plusieurs éditeurs comme EA, SEGA, Capcom, Tecmo, et d’autres encore.

Source: Source
stopwatch < 1 min.