PS Vita : des ventes françaises qui laissent à désirer

Par Caroline le

Un mois et quelques après son lancement français, Sony fait le point sur les ventes françaises au pays de la marseillaise. Même s’il s’agit du commencement pour la petite dernière de la firme japonaise, les chiffres sont loin d’être satisfaisants. D’autant plus que la PSP avait réalisé une performance bien plus sensationnelle…

En effet, rien qu’à la première semaine de sa sortie, la grande soeur s’était écoulée à 80 000 unités, tandis que la petite dernière a laborieusement atteint les 66 000 exemplaires vendus. Ce qui met la PS Vita dans une position des plus inconfortables, puisqu’elle reste derrière les ventes de la 3DS. Rien que la semaine dernière, 5 000 Vita trouvaient un acheteur contre 7 000 3DS en France. Si les deux consoles ne s’adressent pas à la même cible, la dernière console portable de Sony peine tout de même à s’imposer chez les français, sans doute plus attirés par un Mario Kart que par un Uncharted auquel ils pourraient jouer sur leur console de salon.

Mais d’autres raisons expliquent encore mieux cette difficulté. Tout d’abord, la PS Vita n’est pas à la portée de toutes les bourses. Même si son prix reste justifié par son avancée technologique (graphismes à couper le souffle, pad tactile arrière, écran tactile, etc…), il reste certainement trop élevé pour certains gamers. La 3DS ayant subit une baisse de prix quelques mois après son lancement français, il y a de fortes chances pour qu’une partie du public s’attende à un traitement semblable pour la portable de Sony.

La nouvelle n’est donc pas encourageante pour la firme japonaise, qui ne manque pas de rappeler qu’elle est parvenue à atteindre plus d’un million d’exemplaires écoulés depuis le lancement japonais de la Vita, dont 55 % de ce chiffre s’est réalisé au pays du soleil levant.

Source: Source
stopwatch 2 min.