Twitter veut éradiquer la guerre des brevets

Sur le web

Par Moe le

A l'opposée de la tendance actuelle, Twitter vient de rendre publique un document visant ni plus ni moins à faire cesser les plaintes pour violations de...

A l’opposée de la tendance actuelle, Twitter vient de rendre publique un document visant ni plus ni moins à faire cesser les plaintes pour violations de brevets.

Si vous suivez de près ou de loin l’actualité numérique, peut être avez vous déjà entendu parler des “Patent Troll”. Ces entreprises qui ne reculent devant rien et n’hésitent pas à attaquer des acteurs concurrents accusés d’utiliser à tord des brevets. L’affaire Yahoo! contre Facebook reste l’exemple le plus récent à l’heure où nous écrivons ces lignes; un ancien employé de Yahoo! explique ici comment la société est parvenue à “s’armer” de ses idées, en faire des brevets en somme, contre sa volonté.

Afin d’éviter que ces pratiques ne deviennent monnaie courante dans le milieu, Twitter a fait le premier pas en mettant en place une politique appelée Innovator’s Patent Agreement (IPA). Cette politique de gestion des brevets interdit à la société d’utiliser les brevets en sa possession pour attaquer un concurrent sans l’accord du créateur dudit brevet. Dans le cas inverse, si c’est une société qui attaque Twitter, ce dernier aura par contre toute latitude quant à l’usage des brevets en sa possession.

Très bien accueilli par la communauté des développeurs, le texte a été rendu public sur le site d’archives Open-source GitHub. Twitter tente en effet de se rapprocher d’autres sociétés du secteur afin d’identifier les acteurs éventuellement intéressés par la signature du texte.

Foursquare et Facebook ont déjà fait part de leur retour positif sur la politique initiée par Twitter.

Source: Source