Guerre des brevets : Yahoo! réplique

Sur le web

Par Moe le

Yahoo! réagit immédiatement suite à l'annonce de la vente de brevets entre Microsoft et Facebook. Je rachète tu rachètes... Il n'aura fallu qu'à peine quelques heures...

Yahoo! réagit immédiatement suite à l’annonce de la vente de brevets entre Microsoft et Facebook.

Je rachète tu rachètes…

Il n’aura fallu qu’à peine quelques heures à Yahoo! pour apporter une nouvelle corde à son arc dans le différend qui l’oppose à Mark Zuckerberg et son réseau social Facebook.

Pour rappel, Microsoft a annoncé hier avoir revendu près de 650 brevets à Facebook pour un montant de 550 millions de dollars. Ces brevets, initialement acquis deux semaines plus tôt par Redmond à AOL semblent au coeur de la bataille juridique.

550 ? j'achète, oui ce téléphone est ridicule

Philanthrope dans l’âme, Microsoft n’oublie cependant pas de réaliser une belle opération au passage:

La transaction initiale entre AOL et Microsoft portait sur 925 brevets négociés un milliard de dollars. En l’espace de deux semaines, le père de Windows est parvenu à revendre plus de la moitié de ces brevets pour la somme de 550 millions de dollars soit plus de la moitié de son investissement initial.

Budget vacances bouclé chez Microsoft

Les relations étroites entre Mark Zuckerberg et Steve Ballmer (les deux sociétés sont partenaires sur de nombreux projets et Microsoft est actionnaire de Facebook) ont certainement été mises à profit lors de cette transaction et c’est justement ce que dénonce Yahoo! :

Rien dans l’action entreprise aujourd’hui ne change le fait que Facebook continue à enfreindre nos brevets. Les entreprises qui achètent des brevets agissent souvent en position de faiblesse et entreprennent ces actions pour renforcer leur portefeuille. Nous voyons l’annonce d’aujourd’hui comme une validation de notre action contre Facebook

Yahoo! semble donc confiant quant à l’issue de cette affaire. Il faut dire que le géant américain possède un argument de poids : plus de 3000 brevets. Mais les choses ne sont plus aussi simples qu’au début de l’affaire…

En mars dernier lors du début de la procédure, Facebook ne comptait que 56 brevets en sa possession et 503 dépôts en attente. Après le rachat de 750 brevets chez IBM, puis les 650 brevets supplémentaires en provenance de Microsoft, Mark Zuckerberg s’est construit une défense de plus de 1400 brevets…

... et de quelques milliards de dollars de haut