Cette semaine #15 : Binding of Isaac, Batman Arkham City, Mad Riders, Resistance Burning Skies

Par Gaylord le

Après la semaine chargée en sorties et en records (n'est-ce pas Diablo III ?) revenons à un rythme de vie plus sain, si vous le voulez...

Après la semaine chargée en sorties et en records (n’est-ce pas Diablo III ?) revenons à un rythme de vie plus sain, si vous le voulez bien. Loin de nous l’idée de sortir dehors, non non et non, je parlais bien sûr de jouer à des jeux moins chronophages que le dernier blockbuster de Blizzard. Au hasard je pensais pas exemple vous parler deux DLC de grands jeux, d’un côté The Binding of Isaac (par les créateurs de Super Meat Boy) avec son extentsion Wrath of the Lamb, et de l’autre côté l’épilogue de Batman : Arkham City au titre très évocateur, Harley Quinn’s Revenge.

Accueillons à côté de ça la sortie d’un nouveau jeu sur PS Vita avec Resistance Burning Skies, bien s’il s’agisse du portage d’une licence ayant déjà fait les beaux jours de la Playstation 3. Et pour les amateurs de sensations dématérialisées, le petit Mad Riders tentera de nous séduire en proposant un jeu de quad au parti pris graphique un peu moins sale et boueux que ses congénères. Il a déjà pour lui un trailer très drôle parodiant la surenchère de contenus toujours plus originaux et exclusifs (trailer que je vous invite à regarder ci-dessous).

The Binding of Isaac – Wrath of the Lamb

On peut dire que ce DLC tombe plutôt bien, pile poil pendant l’inititative Because we may dont je vous parlais il y a quelques jours visant à proposer de grands classiques indés à petit prix pour une courte période. Dans le lot, forcément nous retrouvons les deux jeux phares designés par l’excellent Edmund McMillen, dont le dernier (et agréablement dérangeant) The Binding of Isaac prenant place dans des tableaux calqués sur ceux des donjons des Zelda en 2D. A la simple différence que le joueur incarne un bébé devant se défendre avec ses larmes et échapper à sa mère voulant le tuer, le tout dans un univers trèèèès malsain. Ne vous fiez pas à cette description un brin traumatisante, le jeu est excellent et il y a fort à parier que les niveaux, monstres et objets supplémentaires de ce DLC seront d’aussi bonne facture que le jeu en lui-même.

Sortie prévue dans la journée sur Steam, on croise les doigts et on se retient de pleurer encore quelques instants.

Batman Arkham City – Harley Quinn’s Revenge

Pour ceux ayant succombé aux Batman développés par Rocksteady (les autres, sérieux, qu’attendez-vous ?) la nouvelle intrigue se concentre autour de l’éternelle lutte entre Batman et le Joker, tantôt dans le tristement célèbre asile d’Arkham, tantôt dans une partie de Gotham bouclé et transformé en un dépotoir géant pour esprits dérangés. La fin de la deuxième partie laissait d’ailleurs un goût d’inachevé sur le sort de certains personnages. L’épilogue mettant en scène le retour de Harley Quinn devrait combler ces quelques questions laissées en suspens en nous proposant cette fois d’incarner Robin dans les rues d’Arkham City, à la recherche d’un Batman ne donnant plus de signes de vie.

Sortie prévue le 29 mai, soit demain pour les joueurs à jour sur les aventures vidéoludiques de la chauve-souris, pour une dizaine d’euros sur PSN et 800 points Microsoft sur XBLA.

Mad Riders

Dans ce nouveau jeu de quad Ubisoft fait appel au studio Techland, responsable de la sage Call of Juarez, pour apporter de la couleur à un genre plutôt redondant. Voyez plutôt, Mad Riders propose un joli coup de couleurs saturés pour flatter l’oeil et donner du tonus aux figures aériennes. Autre point fort du jeu, ses options avancées de personnalisation feront la part belle à la modification esthétique du pilote et de son engin. Mis à part ça on reste dans le contenu classique de ce type de défouloir motorisé avec ses 45 circuits différents et la possibilité de s’affronter en ligne jusqu’à 12 joueurs.

Sortie prévue le 30 mai sur les plate-formes dématérialisées du PSN et du XBLA

Resistance Burning Skies

Que les fans des épisodes Playstation 3 se rassurent, Resistance Burning Skies sur PS Vita s’adonnera au massacre en masse de vilaines chimères, cette fois dans les années 50. Annoncé au lancement de la console, il aura fallu attendre quelques mois supplémentaires pour s’y adonner, le tout semble fin prêt avec au programme du solo pour sauver le monde accompagné d’un mode multi et survival… du classique de chez classique loin de dépayser les fans de FPS. Cette épisode développé par Nihilistic Software permettra d’incarner le pompier new-yorkais Tom Riley armé de sa hache – puis d’autres armes plus impressionnantes par la suite – dans un traditionnel système de gun & cover.

Sortie prévue le 1er juin sur PS Vita.

3 min.