E3 2012 : Preview Halo 4 – Spartan Ops

Par François le

Sur cet E3, il n’était pas possible de tester la campagne solo d’Halo 4. Du coup, j’ai profité de la soirée organisée par Microsoft en l’honneur...

Sur cet E3, il n’était pas possible de tester la campagne solo d’Halo 4. Du coup, j’ai profité de la soirée organisée par Microsoft en l’honneur de son titre phare de la fin d’année pour essayer le contenu épisodique prévu pour ce dernier.


J’ai donc pu essayer le premier chapitre de ce contenu épisodique. La mission est simple : faire une enquête sur un monde dominé par les covenants. Mais une fois sur place, après avoir « enquêté » avec nos flingues, notre équipe de Spartans découvre avec stupeur une construction plutôt bizarre, clairement Forerunners. Et c’est là que les choses nous ont attaqués. Des créatures donc complètement mécaniques, avec une teinte légèrement orangée. Ces créations des Forerunners sont un peu moins simples à tuer que les Covenants, et elles agissent en équipe, avec un espèce de chef qui vient recharger les boucliers de ses camarades.

Une fois ce combat terminé, nous avons découvert un artefact Forerunner (certainement ce que venaient chercher les covenants). Une fois protégés momentanément de l’assaut des créatures et des quelques covenants survivants, nous avons été extraits de la planète.

Tout ceci a duré près d’une demi-heure, ce qui n’est pas bien long. Le contenu épisodique d’Halo 4 se composera, chaque semaine, d’une mission Spartan Ops coopérative, et de deux maps pour le mode multi. Le tout gratuitement, pour les abonnés au Xbox Live Gold (en même temps, pour faire du coop et du multi, il faut être Gold, CQFD).

La mission fut courte, mais intense, et parfaitement maitrisée d’un point de vue réalisation, avec une intro très classe, et des dialogues sympas pendant la mission. 343 Industries a respecté l’univers d’Halo, en y apportant quelques petites nouveautés, comme un bouclier portable pour Spartan. Nous avons affaire à un bon Halo, mais je ne pourrais juger complètement que lorsque nous aurons le titre en test, un peu avant sa sortie.

En attendant, n’oubliez pas qu’un Spartan ne meurt pas… Il est juste porté disparu !

stopwatch 6 min.