Firefox OS : l’ère des OS personnalisables ?

Hardware

Par Moe le

S’étant d’abord fait connaître sous le nom de code Boot to Gecko, le système d’exploitation mobile de la fondation Mozilla hérite ce jour d’une appellation officielle : Firefox OS.

Afin de garder une certaine uniformité avec la philosophie de la fondation, ce système d’exploitation mobile reprend le nom du navigateur web largement répandu dans le monde.

Entièrement ouvert, le système d’exploitation s’articule principalement autour de l’HTML5. Ce choix permet ainsi de s’attirer la sympathie de nombreux développeurs qui verront là une opportunité de développer sans contraintes applications mais aussi fonctionnalités supplémentaires sur Firefox OS.

Comme le précise le communiqué de presse, la portée de l’HTML5 ira plus loin que le simple développement d’applications : il sera possible à l’aide d’API prévues à cet effet d’exploiter pleinement les caractéristiques matérielles des terminaux. On pense notamment aux capteurs mais aussi aux LED de notifications par exemple.

Toujours au sujet des terminaux, la fondation Mozilla s’est rapprochée de deux constructeurs afin de développer les premiers smartphones sous Firefox OS : ZTE et TCL (propriétaire de la marque Alcatel One Touch). Si ces constructeurs ne sont pas les plus en vue sur le marché européen, sachez que ce sont des processeurs Snapdragon du fondeur Qualcomm qui ont été retenus dans le développement de ces futures machines attendues au premier trimestre 2013.

Orienté entrée et milieu de gamme, le système Firefox OS se veut respectueux des standards du web tout en offrant une tarification accessible au plus grand nombre : l’équipe en charge du projet vise un positionnement minimum aux alentours de 50 dollars, là où les smartphones Android d’entrée de gamme se négocient généralement à près de quatre fois ce tarif.

Parmi les partenariats signés avec les opérateurs ne figurent aucun français pour le moment. On notera tout de même que Deutsche Telekom, Telecom Italia et Telefonica ont répondu présent à la demande de la fondation ce qui devrait inciter nos opérateurs nationaux à se pencher sur cette offre à terme.

Avis aux bidouilleurs votre souhait d’un OS parfait est sur le point d’être exaucé.