PAL #78 : La révolution est en route, le jeu vidéo sera sans consoles

Par Fabien le

Le débat est lancé depuis quelques années déjà. Alors que l'on s'extasie tous sur les rumeurs hebdomadaires qui concernant les Xbox 720 et la Playstation 4,...

Le débat est lancé depuis quelques années déjà. Alors que l’on s’extasie tous sur les rumeurs hebdomadaires qui concernant les Xbox 720 et la Playstation 4, il se pourrait bien que, ce que Microsoft et Sony nous proposent, soit totalement différent du schéma habituel. Le titre du PAL de la semaine est évidemment provocateur mais reflète l’état actuel de l’industrie, en pleine mutation et en crise d’identité.


Lundi on a appris que Sony rachetait le service de cloud-gaming Gaikai. Alors que le constructeur japonais annonçait quelques semaines plutôt des pertes s’élevant à plus de 4 milliards de dollars, la société s’est quand même lancée dans un rachat de 380 millions de dollars. Pourquoi ? Il est clair que Sony envisage à long terme de développer son service de dématérialisation. Si on ajoute à cela la puissance de Steam qui ne cesse de s’accroitre, à tel point que le jeu sur PC ne passe presque plus que par la plateforme en ligne de Valve, le débat n’est plus basé sur quelques signes mineurs mais sur des tendances affirmées dans le temps. Pour revenir à Sony, le constructeur avait, dans un grand échec, essayé avec la PSP Go de s’affranchir de tout support. A l’époque la bataille avec les revendeurs avait coûté un début de succès.  Tous ces essais confirment la tendance : le jeu vidéo est en passe d’évoluer. La dématérialisation n’est plus un fantasme, c’est un fait. La prochaine étape se nomme le cloud. Pour vendre une console, il faut de l’innovation. La puissance a déjà atteint un seuil limite de développement ; il est possible de faire toujours plus beau, de pousser toujours plus la technologie, mais les coûts de production sont eux aussi poussés dans leurs derniers retranchements. Cette génération de console a été l’ère de tous les excès, des dizaines de millions de dollars pour produire les plus gros blockbuster. Il est tout simplement devenu impossible d’aller plus loin dans les coûts. Alors, pour renverser la tendance, le cloud-gaming serait devenu l’innovation majeure.

En effet, quel rêve de pouvoir lancer à partir de n’importe quelle connexion, d’une simple box internet, d’une simple tablette, les jeux les plus puissants ? Tout résiderait dans les réseaux et pas dans la puissance de nos machines. Ce serait aux entreprises de services de développer la puissance de leur offre, et non plus à l’acheteur. Rien n’est véritablement au point pour le moment, et même OnLive, le service le plus avancé connait de gros problèmes, de part la technologie mais aussi, à cause de certains acteurs qui y perdraient dans cette (r)évolution.

Et vous que pensez-vous du cloud-gaming ? Avancée technologique à venir, ou simple flop ?

stopwatch 3 min.