BMW C evolution : un scooter électrique écologique et maniable

automobile

Par Auré le

Léger, silencieux, éco-friendly et particulièrement efficace sur de courtes de distances, cinq journalistes ont récemment pu essayer le dernier prototype de scooter électrique BMW. Baptisé C evolution et esthétiquement proche des maxi-scooters C600 et C650, celui-ci renferme un moteur électriques 15 ch (11 kW) en continu, 48 ch (35 kW) en pointe suffisamment puissant pour circuler en zones urbaines ainsi que sur autoroute bien qu’il ne soit pas capable de dépasser les 120 km/h pour une autonomie de 100 km à pleine charge.

Nécessitant seulement trois heures pour recharger sa batterie (capable de stocker 8 kWh), les ingénieurs BMW soulignent également que l’aisance de la conduite n’a pas été laissé pour compte indiquant par exemple que la batterie a été installée le plus bas possible pour permettre une grande maniabilité soit des changements d’angle rapides particulièrement utiles en zones urbaines.

Notons également la présence d’un système d’affichage couleur TFT indiquant principalement l’autonomie restante du véhicule.

Bien que la date de commercialisation du C evolution ni son prix n’aient été annoncés par le constructeur, les nombreux tests grandeur nature démontrent qu’ils espèrent bien faire entrer ce nouveau joujou dans nos rues dans un avenir plus ou moins proche.



Le C evolution est doté d’un carter en aluminium

Source: Source

33 réponses à “BMW C evolution : un scooter électrique écologique et maniable”

  1. @jazzsession:tu te fais un malin plaisir à faire ton chieur partout? 🙂
    1)l’électricité est le moyen le plus écologique de faire de l’énergie (si on compte pas nos jambe)
    2)le nucléaire a le rapport efficacité/écologie le plus élevé (en encore plus avec la fusion mais ce n’est pas le débat)
    3)ces déchets sont stockable, oui c’est très très très chiant, mais en attendant de trouver mieux, de passer au tout écologique, je préfère des déchets qu’on peut entreposé plutôt que des déchets qu’on entrepose dans nos poumons (et si tu t’intéresses à l’écologie, le problème le plus urgent actuellement se passe surtout dans les air, et pas dans la terre)

  2. Cher sûrement. Perfs d’un 125, autonomie un peu “light” et surtout pas 1cm cube de rangements; donc mega topcase tout laid a prévoir en plus du scoot.

    L’idée est bonne, mais elle reste encore a creuser et développer.

  3. @kirk

    1. je t’ennuie, pour rester poli.

    2. Tes déchets stockables me font bien marrer ! C’est comme si on devrait gérer ceux des hommes des cavernes !!!! Et va habiter vers un lieu de stockage qu’on rigole..

    Le pire ? des déchets francais sont enterrés en Allemagne, mais les allemands n’en veulent pas. Les dechets suisses sont en Suisse mais aussi en France et en Allemagne.. bref.. bravo….

    Mais je m’en fou au final, je n’ai pas de gosses….

  4. En parlant d’electricité on peut faire 20 fois mieux que le nucléaire mais ils pourraient pas nous le faire payer asser cher tout comme les voitures ca fait plus de 40 ans que ce sont les meme moteurs.

  5. @jazzsession

    dis moi elle est bonne ???

    les dechets français stocké en allemagne et puis quoi encore, non, les dechets que la france renvois en allemagne ce sont des déchets allemands.

    Mais c’est vrai que remplacer le nucléaire par la lignite c’est beaucoup plus propre, d’ailleurs nos amis allemands sont a fond pour…

  6. Hmmm tu es sur que ce ne sont pas plutôt des déchets allemands, retraités en France et réexpédiés chez nos voisins d’outre Rhin ?

    D’ailleurs, c’est assez marrant, on voit les écolos s’enchainer au départ des trains vers l’Allemagne, mais jamais dans l’autre sens. Bizarre…

    Ceci dit, franchement, a part le nucléaire je ne vois pas trop comment s’en sortir à court terme.
    Le pétrole et le gaz, charbon trop polluant et bientôt un souvenir…
    L’éolien, ben, tant qu’on aura pas réussi a stocker l’électricité, ça restera marginal, même en couvrant le pays d’éoliennes.
    Le solaire, ça pourrait être pas mal, mais c’est hyper polluant a fabriquer, les chinois ont chourré le marché en pratiquant le dumping et bon, le rendement actuel est pas tip-top… Même problème que pour l’éolien. Ou alors, faut construire dans le désert, mais on a pas de désert en France et généralement, on essaye d’éviter de dépendre du bon vouloir de pays tiers pas forcément très stables et amicaux pour ses centrales électriques…
    Les usines marée-motrices cher, pas génial pour l’écosystème et on ne peut pas en construire partout.
    Les barrages même constat…

    Bref, il ne reste pas grand chose. Et même le nucléaire, les réserves d’uranium ne sont inépuisables et sont dans des pays un peu agités ces temps ci.

    Il faut se manier le cul pour mettre au point des centrales a fusion ou des capteurs solaires orbitaux. Mais bon, c’est pas demain la veille.

    Le gros problème du nucléaire, c’est plus l’opacité de la filière qu’autre chose. Secret et propagande pro nuc’ contre propagande catastrophiste des écolos, difficile de se faire une idée de là ou se situe la vérité.

  7. Avec une batterie interchangeable ce serait intéressant mais bon trop de logistique..
    @zoroz les problèmes de stockage que ce soit du solaire de l’éolien ou du nucléaire sont les mêmes, les barrages sont les plus efficaces et les moins chères et tu oublies la marée motrice et faute de désert on a la mer…

    Moi je ne dirais qu’une chose “jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien,”

  8. @CXHX

    Oui, mais la différence entre le nucléaire et l’éolien, c’est que la production a un temps T est gérée selon la volonté “humaine” dans le cas du nucléaire, alors que pour l’éolien, si il n’y a pas de vent… ou trop de vent, ben, ça ne marche pas. Pas de jus.
    Si on pouvait socker l’électricité, ça réduirait les problèmes. Là, on ne peut pas. On est constamment en flux tendu et seul des dispositif comme le nucléaire/thermique permettent de gérer ça sans dépendre des caprices de mère nature.

    Relis mon texte, je parle des centrales marée motrices et des barrages. De toutes façons, même si on “voulait” va essayer de construire un barrage, tu auras 30 associations écolos sur le dos. Et ils n’auraient pas forcément tort.

  9. Ouais, ce qu’il faut, c’est d’la fusion froide ! Et vive les moteurs électriques (pas d’entretien, durée de vie : plusieurs millions de km), on a le support de l’avenir, mais on a pas encore l’énergie pour…

  10. @zoroz pourquoi construire une centrale te garantie la sympathie des écolos… Je ne parle pas de grands barrages mais ceux de nouvelle génération plus petit et plus maniable!
    Le nucléaire est un peu plus flexible que l’éolien mais tu restes dépendant de tranche ce qui fait que l’on a encore des centrales au charbon et au pétrole… Le principe c’est de gérer la fourniture les allemands y arrivent bien avec le premier parc éolien en Europe pourquoi pas nous on compense souvent par des importations….
    La seule donnée viable c’est que le coût du nucléaire va être multiplier par 2 d’ici 10 ans on fait quoi????

  11. Enlever le nucléaire, pourquoi pas. Mais le remplacer par quoi ? Faudrait probablement installer une éolienne dans chaque jardin en France…

    Sinon scooteur plutôt joli !

  12. @CXHX

    Non, construire une centrale ne t’attire pas la sympathie des écolos, c’est sur. Mais construire un barrage encore moins ! D’autant plus qu’un barrage même si on a fait des progrès, ce n’est pas qu’un “barrage”, ça a des conséquences sur l’écosystème du fleuve, la navigation etc.
    De plus on peut les construire n’importe ou, il faut des prérequis géologie, débit, etc.

    Ben, oui, on a des centrales a charbon et pétrole pour pallier aux éventuels soucis d’approvisionnement nucléaire. Mais avec l’éolien, il en faudrait encore plus pour palier à une production trop variable.

    Quand au Allemands que les écolos français adoooorent citer en exemple, ils ont certes un gros parc éolien, mais SURTOUT UN PUTAIN DE PARC DE CENTRALES AU CHARBON ! Ils ont creusé des régions entières pour se fournir allant jusqu’à détruire des villages pour exploiter une veine. Pas sur que ça soit très “écolo”, mais bon, comme c’est pas du nucléaire, tout baigne… Ah, et accessoirement, on leur refourgue aussi une bonne partie de notre courant la plupart du temps. Courant produit par…

    Bref, le nucléaire craint, et comme tu le dis la matière première va augmenter et par la même coût pour le consommateur final. Mais les autres moyens de productions ne sont pas plus glorieux en terme de coût financier et /ou écologique.

    Franchement, je ne vois de solution “propre” à court terme. a part, comme je le dis plus haut, la maitrise de la fusion…

    Il y a aussi les hydroliennes en haute mer, mais c’est encore très expérimental pour le moment…

  13. Je n’ai pas compris le 15 ch en continue et 48 en pointe… Sa veut dire que c’est une puissance de 125 ou d’un 500?
    L’avantage de l’électrique c’est que le moteur n’as pas de changement de rapport à faire, donc une accélération normalement franche et continue. Les inconvénients c’est le manque de bruit ( et vu comment roulent les scooters, c’est dangereux ! ) et aussi je me pose la question du frein moteur

  14. Je suis plutôt d’accord avec Jazzsession, un jour il faudra arrêter de dire que l’électrique est éco friendly, à voir le taux de leucémie aux abords des centrales, des déchets stockés à l’arrache (en sibérie par exemple, ou directement jetés à la mer…), c’est un peu se voiler la face.

  15. Je ne crache pas sur l’innovation, de tt façon à ce jour on fait difficilement mieux :s
    Sympa le design de la bête

    @cxhx –> (Pour finir ta phrase)
    Le plus important n’est pas la chute mais plutôt l’atterrissage 😉

  16. 1) sur l’article : un beau design, mais zéro sur l’ergonomie, sauf si vous êtes cul-de-jatte, et que vous ne portez pas de casque.

    2) Le cycle le plus écologie de production et de stockage de l’électricité est le suivant : production éolienne, stockage par bassins de rétention en circuit fermé.
    En période de production intense des éoliennes, l’eau est pompée vers les bassins de plus haut niveau. La production est ensuite assurée par le déversement de l’eau d’un bassin haut vers un bassin bas, au travers de turbines. On eut donc produire de l’électricité même la nuit.

  17. La base du débat, c’est le gaspillage de l’énergie que l’on fait.

    Il faut d’abord réduire nos conso, après on remplacera.

    @zoroz

    le nucléaire n’est pas géré “à la demande”, c’est une production quasi-constante car les réacteurs mettent plusieurs jours à démarrer et à s’arrêter.

    on gère les pics de demande avec des centrales au fioul et au gaz, on stocke les surplus dans des barrages capable de remonter de l’eau en altitude ( Barrage de Grand’Maison) on incite les Français à consommer la nuit avec les tarifs heures creuses.

  18. Mouais va être hyper cher comme d’hab avec BMW.
    Pour ceux que ça interesse, allez voir du côté de Voxan, racheté récemment par Venturi, spécialiste des automobiles de sports électriques (concurrent de Tesla), et qui développe maintenant de belles motos électriques.
    Et cocorico, c’est Francais (enfin franco monégasque)
    🙂

  19. Vous êtes vraiment dans la discussion de gros beauf…

    Du genre je donne mon avis alors que je n’ai lu que trois articles sur le sujet….

  20. Nico7as

    Quand je dis “à la demande”, je pense dans le sens “en avoir sous le coude”. Un peu comme avoir une voiture puissante sur une route de montagne, même si tu n’utilise pas toute la capacité de ton moteur, tu sais que peux t’en servir instantanément pour doubler un camion parce qu’il est “là”. Une centrale nucléaire ou thermique tu sais quelle puissance elle dégage à l’avance. (sauf panne bien entendu) Donc tu peux planifier les choses (pic de froid par exemple)
    Une éolienne tu ne peux pas savoir quand elle fonctionnera ou pas. Ça dépend d’un gros facteur extérieur, le vent…

    Après, c’est sur qu’il faut trouver le moyen de réduire ses consommations.
    On sait tous que l’un des “gisement” de réduction, c’est le logement. Mais vu l’état du parc, le coût que ça entraine pour les particuliers et/ou les bailleurs privés et sociaux, finalement, on préfère payer un écot a EDF.

    Perso, je suis chauffé au tout électrique dans un vieille immeuble parisien mal isolé… Je pleure quand je vois ma facture EDF. Mais je ne peux rien y faire, le proprio repoussant sans cesse les travaux d’isolation. Il s’en fout, c’est pas lui qui paye la facture… C’est moi.

  21. @zoroz
    je sais bien, je suis dans le bâtiment.
    le chantier est pharaonique, et les propriétaires sont les premiers responsables.

    je ne suis pas spécialiste de la finance, et je ne sais pas dans quelle mesure un crédit hypothécaire permettrait aux proprios de financer leurs travaux.
    mais je pense qu’on devrait les inciter fortement à travers ce genre de mécanisme : emprunter sur la base de la valeur du bâtiment, après tout, il a bien une valeur.
    Les plus-values ne doivent pas servir qu’à manger du caviar à la louche!!

  22. Le gros problème, c’est que la valeur de l’immobilier est complètement décorellée de sa valeur “réelle”. Il n’y a aucune raison logique qu’un bien qui valait 100 000 € en 1995 en valent 250 ou 300 000 aujourd’hui.

    Ça bloque tout le reste de l’économie. Dans le cas qui nous intéresse, admettons qu’un acheteur souhaite acquérir une maison. Tout le fric qu’il aurait pu mettre dans une mise aux normes passe dans la poche de l’ancien proprio et surtout des banquiers. (parce que l’ancien proprio devra lui aussi se racheter une baraque qui elle aussi coute une blinde).

    Quand je vois des agences immobilière mettre en vente des biens genre F1/F2 visiblement insalubre pour 150 000 ou 200 000 € en région parisienne avec le petite astérix “travaux à prévoir” je me dis qu’on marche sur la tête.

    Pour que le bâtiment redécolle, il faut que la spéculation immobilière se casse la gueule.

  23. @BEAUFLAND! tu es le meilleur! Avec une réflexion de pilier de bistrot “Hips, Hips, vous savez rien moi je vais vous dire mais laissez moi aller pisser….” manque de bol tu es tombé dans la cuvette…
    Éclairs nous de ton génie!!!!

  24. Je vois qu’il y a du débat autour des énergies “écologiques”.

    Perso, je pense que notre principal soucis (comme ça a déjà été dit d’ailleurs) c’est le stockage de l’énergie. Et l’autre jour je regardais une conférence TED qui proposait des solutions (pour le moment en cous d’étude) mais ça me semble très prometteur. Là on pourra enfin parler d’énergie écologique (pas de rejet de déchets, inépuisable, … )

    “Donald Sadoway : le chaînon manquant de l’énergie renouvelable”
    http://www.ted.com/talks/lang/fr/donald_sadoway_the_missing_link_to_renewable_energy.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *