Sharp supprime 5000 emplois

Business

Par Pierre le

Rien ne va plus chez Sharp, le géant japonais fait face à la crise et pour y remédier, a annoncé qu’il allait supprimer 5000 emplois à travers le monde. La cause ? Une perte nette de 1,4 milliard d’Euro au premier trimestre qui met la firme japonaise dans une situation délicate. C’est la première vague de licenciements collectifs chez Sharp depuis 1950. La firme compte au total 57 000 employés.

Quelque 5.000 emplois seront éliminés d’ici mars 2013 au moyen de départs naturels et de départs volontaires à la retraite.

a déclaré Sharp. Au départ, ce devait être 3000 emplois qui devaient être supprimés, mais les difficultés économiques du groupe en ont décidé autrement. Outre cette vague de licenciements, Sharp a annoncé vouloir baisser le salaire de ses cadres de 30 à 50% pour grappiller quelques économies.

Takashi Okuda, le PDG de Sharp

Durant le premier trimestre 2012, les ventes de Sharp ont fait grise mine. En effet, la firme nippone a vu ses ventes de téléphones, téléviseurs et autre équipement multimédia baisser de 54,9%, notamment à cause de la forte concurrence dans le secteur. De même, les ventes de dalles LCD ont baissé de 18% et celles de panneaux solaires de 18,2 %. Bref, les chiffres de ventes ne sont pas bons, comme l’explique la firme :

Il y a des conditions de marché plus difficiles que prévu initialement, avec notamment un risque de ralentissement économique aux États-Unis, en Europe et dans d’autres régions, une faible demande au Japon et des charges de restructuration.

Sharp est donc en grande difficulté financière, et espère rebondir avec cette diète économique et ces licenciements.

Source: Source