Il faut sauver le soldat PS Vita

Par Fabien le

D’après le site Playfront, la PS Vita ne se serait vendue qu’à 2,2 millions d’unités au 30 juin 2012. Un chiffre quasiment désastreux pour une console portable lancée internationalement depuis quatre mois déjà.


Preuve une fois encore que Sony n’est plus aussi à l’aise avec les chiffres de ventes qu’il y a quelques années, le constructeur japonais a récemment décidé de publier ses données commerciales par groupes de consoles. Ainsi les ventes de la Playstation 2 sont ajoutées à celles de la Playstation 3 et la PS Vita est elle boostée par les chiffres de la PSP. Cette méthode permet à Sony de gonfler ses chiffres en minimisant sa difficulté à lancer une console sur cette génération. Pourtant, Playfront annonce tenir ce chiffre précis de Uwe Bassendowski, le SCE de Sony Allemagne.

Face à une Nintendo 3DS qui décolle dans les ventes, comment la PS Vita peut-elle se (re)lancer ? D’abord par les jeux. Une réponse en partie donnée par Sony lors de la Gamescom qui annoncé enfin de nouveaux jeux intéressants et précisé Call of Duty Black Ops Declassified et Assassin’s Creed III : Liberation, deux licences qui peuvent à elles seules donner un regain d’énergie à la portable. Cela sera-t-il suffisant pour atteindre l’objectif des 10 millions de PS Vita vendues dans le monde d’ici la fin de l’année ? Certainement pas, alors Sony accélère sa mises en place de services pour la console. Ainsi, il n’a pas été question que de jeux lors la Gamescom, il y aussi eu des précisions sur le cross-play et l’annonce du cross-buy.

Il faut dire que Sony nous a surpris, présentant là une idée rafraichissante et surtout qui fera du bien à notre porte-feuille. Jouer où l’on veut, quand on veut, voilà l’idée du cross-play ; on commence sa partie sur Playstation 3 et on l’a fini sur notre PS Vita. Les sauvegardes sont mises en ligne sur notre profil et on profite d’une expérience totale, où le jeu n’a plus de limite. De cette fonctionnalité découle une logique qu’on ne pensait pas être appliquée par le géant japonais : l’achat d’une seule version suffit à jouer sur les deux plateformes. C’est ce qu’on appelle le cross-buy, qui sera mis en oeuvre dès la sortie de Playstation All-Stars Battle Royale le 21 novembre 2012.

Même si l’on se réjouit que Sony s’occupe enfin de l’avenir de la PS Vita, tout ça arrive peut-être un peu tard. La pente s’annonce difficile à grimper pour Sony, d’autant plus que la société reste ferme sur le tarif et qu’une baisse de prix n’est pas envisagée, ni à court, ni à moyen terme. Dommage, c’est peut être le coup de pouce qu’il aurait fallu à la console.

 

 

Source: Source
stopwatch 3 min.