Samsung se défend sur ses conditions de travail en Chine

Général

Par Membre rédacteur le

écrit par Axel Dufey

Au mois de juillet, L’ONG Child Labor Watch a enquêté sur Samsung, soupçonné d’employer des enfants dans ses usines. Une enquête menée au sein de l’usine HEG Electronics basée en Chine, qui emploie environ 2000 ouvriers par jour. L’enquête a finalement révélée qu’environ une centaine d’enfants travaillaient dans les usines de Samsung.

Cette enquête a également révélé que les ouvriers d’HEG Electronics travailleraient 11 heures par jour, avec des dépassements réguliers de 4 à 5 heures, sans compter les différentes amendes données aux ouvriers pour les retards, en y ajoutant des sévices en guise de punition.

Samsung dément 
Tout cela a été démenti par Samsung qui s’est empressé d’envoyer ses propres enquêteurs sur le terrain pour avoir sa propre version des faits. Il en ressort qu’en effet, des enfants travaillent bien dans l’usine, mais qu’ils ont tous entre 16 et 18 ans et qu’ils sont là en tant que stagiaire et étudiant. Samsung a tout de même rappelé à l’ordre son usine et a également menacé HEG Electronics de rompre le contrat si cette dernière n’arrangeait pas les différents problèmes. Samsung va également étendre son enquête à l’ensemble de ses usines à travers le monde.

Samsung

Source: Source