Les développeurs d’ArmA III arrêtés pour espionnage

Par Fabien le

Bien malgré eux, les développeurs d’ArmA III défrayent la chronique, se retrouvant au milieu d’une tourmente juridique qu’ils n’avaient pas vu venir.


Il ne fait pas bon de se rendre en Grèce ces derniers mois, les deux employés de Bohemia Interactive s’en sont vite aperçus lors de leur voyage professionnel. Venus pour photographier un camp militaire grec sur l’île de Lemnos, ces deux développeurs se sont discrètement rendus sur la base avant d’être interpellés par l’armée locale, qui n’a pas vu d’un bon oeil cette intrusion. Ni une, ni deux, ils ont été arrêtés puis embarqués pour motif d’espionnage.

L’information a depuis été confirmée par le directeur du studio sur les forums officiels de Bohemia Interactive, qui ne rentre pas plus dans les détails. Pour ceux qui en doutaient, ArmA III est clairement une simulation militaire qui va jusqu’au bout des choses avec des développeurs dévoués. Et Electronic Arts, ils se sont rendus en Afghanistan pour retracer le parcours de Ben Laden ?

stopwatch < 1 min.