Record de distance pour l’AR.Drone de Parrot

Gadget

Par Gregori Pujol le

L’idée de base était de s’affranchir de la barrière des 100 mètres du Wi-Fi et de profiter des débits très élevés de la 4G/LTE pour transmettre les flux vidéos HD de l’AR.Drone de Parrot au smartphone 4G/LTE le pilotant. Et comme à cette distance, le pilote ne voit plus l’appareil, il ne peut se fier qu’au retour vidéo en direct sur l’écran de son smartphone pour l’orienter et le piloter.

Pour répondre à cette problématique, des ingénieurs d’Alcatel-Lucent, des prototypeurs de l’Accélération Platform des Bell Labs et des ingénieurs de Parrot ont créé une bulle LTE, c’est-à-dire un réseau ad’hoc avec une station de base dédiée telle que déployée dans les réseaux 4G/LTE commerciaux et un cœur de réseau virtualisé ultra compact. Ils ont bien entendu équipé le Parrot AR.Drone avec une clé USB standard 4G et utilisé un smartphone 4G du commerce pour piloter le tout.

Au final, c’est au milieu des champs de maïs qu’un chemin de 1000 mètres de long a été balisé pour l’occasion. Résultat : c’est une première mondiale d’avoir piloté un drone civil en 4G/LTE sur une distance d’1 km.


Sur le site de Alcatel, l’équipe partage son expérience plus précise sur ce mini exploit et des utilisations possibles.

Au-delà du côté « fun » de l’exploit, que retenir de cette expérience ?

-La technologie 4G/LTE apporte des performances réelles dont vont tirer partie non seulement les utilisateurs mais aussi tous les objets connectés, comme l’AR.Drone. Les débits montants et descendants significativement accrus permettent l’enregistrement et le streaming de vidéos de qualité HD.
-La disponibilité du LTE en bande de fréquences basses (comme le 800 MHz en France) va permettre un aménagement très haut débit du territoire. Contrairement à la 3G qui n’était disponible à ses débuts qu’en zones urbaines, la 4G/LTE sera disponible plus largement sur le territoire.
-La latence réduite va ouvrir la porte à des applications beaucoup plus interactives comme le jeu, la vidéo conférence HD, le streaming temps réel et encore tout un tas d’applications qui dépassent même notre imagination.

Se pose maintenant la question des applications concrètes d’un drone LTE/4G. Nous disposons ici d’une caméra volante très haut débit et financièrement très abordable. Les drones professionnels existent mais sont beaucoup plus onéreux. Un segment de marché s’ouvre donc pour des drones plus légers et plus abordables. Les applications pour ce type de drone sont sans doute infinies. Citons quelques exemples :

-Surveillance des départs de feu pour les pompiers
-Surveillance des champs ou du bétail pour les agriculteurs
-Retransmission de rencontres ou d’événements sportifs amateurs
-Utilisation par des journalistes
-Usage en reconnaissance pour la sécurité civile
-Etc…

Nous démontrons au travers de cet exploit technique qu’une technologie comme la 4G/LTE a des applications infinies et que nous nous rapprochons de l’Internet des Objets. Cette technologie, associée à un objet innovant comme l’AR.Drone de Parrot, permet au delà du fun de nouveaux usages. Ces nouveaux usages seront également permis grâce à l’ouverture du drone c’est-à-dire la possibilité pour les développeurs d’y développer des applications. C’est une vraie démarche d’innovation ouverte, une culture fortement ancrée dans l’ADN d’une société comme Alcatel-Lucent. Tous ensemble nous inventons les usages de demain et repoussons nos limites !