On joue plus sur tablette que sur smartphone !

Par Pia le

D’après une récente étude relayée par GamesIndustry.biz, les « vrais gamers » utiliseraient plutôt des tablettes pour s’adonner au plaisir coupable du casual gaming, le soir, à l’abri des regards indiscrets. A l’inverse, les kikoos afficheraient sans pudeur leur amour des jeux faciles sur smartphones…

L’entreprise Flurry étudie les pratiques nomades sur portables et tablettes pour de nombreuses grandes marques. Aujourd’hui, ce sont les différences entre possesseurs de tablettes et de smartphones qui sont passées à la loupe.
Il apparait que les utilisateurs de tablettes joueraient plus que les smartphone-addicts . Chez les premiers, 67% de la durée totale d’utilisation de leur appareil est réservé aux jeux, alors que les second ne leurs réservent que 49% de leur temps d’utilisation.
Plus que des habitudes de gaming, cela nous renseigne surtout sur les différentes catégories de population déjà équipées de tablettes : des hommes et des femmes (puisqu’ils se partagent le marché à parts égales), âgés d’environ 34 ans et qui utiliseraient leurs tablettes en complément d’autres appareils, comme en témoigne la plage horaire de prédilection dévolue à la pratique de la tablette : entre 19h et 20h, soit en rentrant du travail.
Flurry va plus loin en établissant un parallèle entre l’utilisation de plus en plus massive des tablettes et la nouvelle tendance du « BYOD » soit « Bring Your Own Device » (apportez votre propre matériel, en français) pour établir le portrait-robot de ces tablettes-users. De jeunes actifs qui apportent leur tablette au travail et gagnent suffisamment bien leur vie pour se procurer plusieurs équipements nomades.

Source: Source
stopwatch 2 min.