La police australienne s’attaque aussi à Google Maps

Sur le web

Par Pierre le

Il y a peu, Apple Maps a été dans le collimateur de la police australienne. La raison ? La mauvaise localisation d’une ville, qui conduisait les automobilistes au fin fond du bush australien. Mais le concurrent direct à Apple Maps, Google Maps, n’est pas non plus exempt de défauts, et la police du pays des kangourous tient à le souligner.

Screenshot_13

La police de Colac, petite bourgade près de Melbourne, souligne le fait que Google Maps pourrait être dangereux pour les cars de touristes. En effet, le GPS de Google orienterait les utilisateurs vers Wild Dog Road. Problème : cette route est étroite, sinueuse, avec très peu de visibilité et pas du tout prévue pour les véhicules lourds.

Les cars arpentant cette route représenteraient donc un danger, et la police tient à le souligner. La police a donc saisi la cour pour connaître la marche à suivre. Google, lui, a indiqué que seules les destinations situées sur cette route conduisaient les automobilistes sur Wild Dog Road.

Source: Source