Le forum Bioware déprime l’auteur de Dragon Age

Par Pia le

David Gaider a décidé d'éviter l'atmosphère "de plus en plus toxique" des forums officiels de Bioware, où il officie comme auteur. Dans un billet publié sur...

David Gaider a décidé d’éviter l’atmosphère “de plus en plus toxique” des forums officiels de Bioware, où il officie comme auteur. Dans un billet publié sur son blog personnel, il s’interroge sur le changement d’attitude des gamers. Ou peut-être s’agit-il d’un changement de gamers ?

Avant la débâcle Dragon Age 2, il y avait Dragon Age : Origins, un jeu très imparfait mais héritier direct de la saga Baldur’s Gate, œuvre de jeunesse de Bioware, jamais égalée par les productions suivantes du studio affirment certains. David Gaider a travaillé sur les deux épisodes et écrit aujourd’hui pour le troisième, baptisé Inquisition. Mais alors qu’il avait toujours considéré comme naturel de se rendre sur les forums du studio pour dialoguer avec les joueurs, il n’y trouve plus que des “disputes trop nombreuses, aucun respect des règles, et des chamailleries mesquines.”

Mais alors que l’auteur déplore le départ des “gens polis et raisonnables”, le site Eurogamer, relève à juste titre un changement de public. Les premières production de Bioware se destinaient à un public érudit de fans de jeux de rôles et de longs dialogues écrits. Mais son rachat par Electronic Arts en 2008 marque un changement de direction vers des jeux beaucoup plus orientés action. Les deux épisodes des trilogies Mass Effect et Dragon Age, très polémiques à leurs sorties, illustrent parfaitement cette nouvelle démarche.

Logiquement, les anciens fans, ceux qui n’ont, sans surprise, pas adhéré à cette nouvelle politique, ne trainent plus leurs guêtres de vieux trolls sur les forums du développeur. Ils ont laissé la place à un public majoritairement plus jeune, plus avide d’action, aux attentes différentes.

Dragon Age III Inquisition est actuellement en développement chez Bioware, et Mark Darrah, producteur executif du jeu, promet une expérience plus riche, un univers plus vaste, des compagnons plus personnalisables, dans une communication qui se veut rassurante pour les amateurs de RPG et rappelle à l’envi le glorieux passé du studio. Si le pari est réussi et le jeu vraiment fidèle aux canons du genre, peut-être les rôlistes reviendront-ils sur les forums de Bioware, et David Gaider avec eux…

forum-bioware

Source: Source
stopwatch 8 min.