American McGee nuance ses propos

Par Cyril le

Le développeur tient à retirer le qualificatif de "tromperie" qu'il avait employé pour qualifier les méthodes d'Electronic Arts. Lorsqu'il s'est exprimé sur Reddit à propose la...

Le développeur tient à retirer le qualificatif de “tromperie” qu’il avait employé pour qualifier les méthodes d’Electronic Arts.

Alice-Madness-Returns-retire

Lorsqu’il s’est exprimé sur Reddit à propose la politique de communication d’Electronic Arts sur Alice : retour au pays de la folie, American McGee ne pensait probablement pas que ses propos seraient autant repris par divers sites spécialisés.

Face à la médiatisation de ses paroles, le créateur a tenu à modifier sa déclaration :

Lorsque j’ai dit qu’EA avait trompé les joueurs, je me suis mal exprimé. L’éditeur ne fait qu’appliquer des techniques de marketing afin d’obtenir la réponse appropriée de ses clients. S’il était mauvais à ce jeu-là, il n’existerait plus depuis longtemps et ce serait Activision, Atari ou madden qui s’occuperait de Madden.

Des propos un peu étrange qui laissent planer le doute sur l’intention d’American McGee. S’excuse-t-il réellement ou profite-t-il de sa médiatisation pour faire un joli pied de nez aux éditeurs ? Impossible de le savoir, d’autant que le créateur se plaît à brouiller les pistes dans la suite de sa déclaration.

L’un dans l’autre, j’ai eu de bonnes relations avec EA. Ils m’ont aidé à me faire connaître, ils ont financés deux de mes créations préférées et ils m’ont permis d’apporter du contenu original dans un monde dominé par les balles et les paires de seins.

Avec de telles déclarations, American McGee ne risque pas de changer sa réputation de trublion des jeux vidéo…

stopwatch 4 min.