Splinter Cell Blacklist abandonne la “torture interactive”

Par Pia le

La scène de torture jouable de Splinter Cell : Blacklist présentée au dernier E3 a été retirée du jeu suite aux réactions scandalisée du public et...

La scène de torture jouable de Splinter Cell : Blacklist présentée au dernier E3 a été retirée du jeu suite aux réactions scandalisée du public et des professionnels de l’industrie.

Andrew Wilson, profitant d’une visite à Paris la semaine dernière, a confirmé cette disparition et sa raison principale :

“Cette scène ne figure plus [dans le jeu]. Je n’ai effectivement entendu personne dire qu’il l’avait aimée.”

C’est lors de la présentation du jeu en juin 2012 sur le stand de Microsoft que les journalistes et les visiteurs de l’E3 avaient été témoins d’une scène dans laquelle Sam Fischer poignarde un homme et fait tourner la lame dans la blessure afin de le forcer à lui révéler des informations. Le joueur doit tourner un des sticks analogiques pour déplacer la lame dans la chair, et choisi ensuite entre achever l’homme ou l’épargner.

Parmi les condamnations les plus sévères de ce choix de gameplay, Tom Bissel, co-scénariste de Gears of War Judgement écrivait pour le site Grantland :

Un étrange climat émotionnel s’est installé, dans lequel notre divertissement dépeint souvent la torture comme efficace et rapide, et non [comme étant] la pire chose qu’un être humain puisse faire à un autre. Oui, même pire que tuer

Ces derniers jours j’ai eu honte d’être un gamer, de jouer à des jeux militaire ou de les aimer, de m’intéresser à toutes ces m**** dégoutantes.

Écrivait-il plus loin.

Source: Source
< 1 min.