Le « J’aime » de Facebook attaqué en justice

Sur le web

Par Pierre le

Facebook est le réseau social le plus utilisé du monde. Ses fonctionnalités sont rentrées dans les habitudes des utilisateurs, comme le bouton « j’aime ». Mais Facebook a quelques soucis avec ce concept. En effet, l’entreprise Rembrandt Social Media attaque le réseau social en justice dans l’état de Virginie pour violation de brevet. L’entreprise estime en effet être propriétaire du concept « j’aime ».

thumbs-down

Selon la version de Rembrandt Social Media, la fonction « j’aime » aurait été créée par le développeur néerlandais Joannes Jozef Everardus van Der Meer en 1998 pour une plate-forme sociale qui n’a jamais vu le jour, SurfBook. Le développeur a déposé le brevet, puis est décédé en 2004. Rembrandt Social Media a racheté son portefeuille de brevets et la suite, vous la connaissez : la naissance de Facebook quelques années plus tard.

Rembrandt Social Media espère donc faire payer Facebook pour cette violation de brevet. Cependant, on ignore pourquoi l’entreprise a attendu si longtemps avant de porter plainte. A-t-elle retrouvé dans un carton le brevet en question ? À n’en pas douter, l’affaire se réglera à gros coups de dollars.

Source: Source

12 réponses à “Le « J’aime » de Facebook attaqué en justice”

  1. On a un gros problème avec le copyright dans ce monde… Tiens vas-y je vais mettre un +1 Pour que google m’attaque en justice. Ou j’vais fabriquer un écran avec des bords arrondis pour énerver apple.. Non mais dans quel monde on vis là o_o?

  2. On est pas en avril pourtant 😛

    Déjà le concept du « j’aime » est évident, ensuite un réseau social « surfBook » (remarquez la subtile ressemblance avec facebook) jamais sorti, ça parait quand même très louche 🙂

  3. Je pense qu’ils ont simplement pris autant de temps pour porter plainte car il s’attaque à Facebook en Justice. Zuckerberg et son équipe sont blindés d’avocats, de conseiller etc… alors pour une entreprise comme Rembrandt Social Media, il vaut mieux analyser chaque alternatives, et être sur de pouvoir defendre son accusation face au géant ^^

  4. Je m’interroge sur l’origine. Comment le dépôt de brevet sur le fait d’aimer quelque chose a pu être accepté ?
    Je vais arrêter d’aimer pour ne pas avoir de problème avec Facebook ou Surfbook. Je vais même arrêter de compter, du moins jusqu’à 1 pour ne pas me faire attaquer par Google. Quoi que ce n’est peut-être pas Google qui a inventé le « plussoiement »…

    De toute façon, l’être humain est débile dès que l’on touche à son porte-feuilles ou ses biens, voire même débile tout court. ^^

  5. Bon ba il n’y a plus qu’a enlever tous les +, les +1 et les j’aime de tous les sites web car le concept est le même.

    Je pense déposer un brevet sur le concept de mettre un header, un body et un footer sur un site, ensuite à moi les $$$ !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *