PAL : Etes-vous préparé à l’apocalypse zombie ?

culture geek

Par Pierre le

Cette semaine, un petit évènement a bousculé le monde des fans de zombies : la série Walking Dead est revenue sur les écrans. Véritable phénomène depuis plusieurs années, la mode zombie se décline à toutes les sauces. Séries, comics, films, jeux vidéo, livres… Cette mode est certes sympathique, mais vous prépare-t-elle réellement à l’apocalypse zombie ?

zombie-apocalypse

Certes, s’entraîner à Left 4 Dead ou à DayZ nous apprend à dézinguer du mangeur de chair ou à nous méfier des autres survivants. Le livre de Max Brook, Guide de survie en territoire zombie, nous donne quelques ficelles dont s’inspire fortement le comics Walking Dead. Mais est-ce que vous vous sentez prêt à survivre dans un monde où vous êtes constamment traqué ?

Avez-vous même l’embryon d’un plan ? Beaucoup d’applications vous indiquent les lieux adéquats pour se cacher, comme Daejo. Mais sans internet, sans communication, l’affaire sera un peu plus corsée. Au début de l’attaque, tout d’abord. Vaut-il mieux, selon vous, rester cloîtré chez soi en faisant le moins de bruit possible et en attendant les secours ? Ou alors préféreriez-vous vous éloigner le plus possible de la civilisation ?

Rester en ville, une très mauvaise idée...
Rester en ville, une très mauvaise idée…

Si les évènements dégénèrent et que les zombies deviennent les maîtres du monde, comment allez-vous reconstruire la civilisation ? D’instinct, on pense à créer une communauté avec de nouvelles règles basées sur celles que nous connaissons déjà. Mais ne préféreriez-vous pas vivre en loup solitaire, loin de la fourberie des humains ? Enfin, dernier point, quelle serait votre arme de prédilection ? Votre tactique ? Êtes-vous plutôt du genre discret avec une arme de mêlée ou fin tacticien, attirant les zombies dans un endroit avec des armes à feu pour mieux les contourner ?

Beaucoup de questions qui trouveront peut-être leurs réponses si l’apocalypse intervient. Nous, au JDG, nous avons déjà un plan bien huilé, mais nous n’allons pas vous le dire, sinon ce serait trop simple. Comment comptez-vous survivre ?