16 000 comptes Facebook piratés

Sur le web

Par Pierre le

Facebook est régulièrement l’objet d’attaques informatiques ou d’infections par Malware. Le site est en effet une mine d’or pour les hackers, les utilisateurs y mettant toutes leurs informations personnelles (dans la plupart des cas) et même leurs numéros de carte de crédit lorsqu’ils jouent en ligne. Aujourd’hui, ESET dit avoir identifié un cheval de Troie qui aurait touché 16 000 comptes.

infographics_Poker_Trojan-v2

Le cheval de Troie se serait concentré sur les joueurs de Texas Hold’em Poker, qui occupe des millions d’utilisateurs. Il aurait également infecté des comptes utilisateurs quasi exclusivement Israéliens, selon ESET. Le cheval de Troie aurait été découvert début 2012 et aurait été désactivé depuis.

Le cheval de Troie infectait les joueurs afin de les rediriger vers un faux site de login Facebook. Le but était bien évidemment de profiter de toutes les données personnelles et également des numéros de CB. Mais aujourd’hui, ce cheval de Troie n’est plus qu’un souvenir. Cependant, ESET met en garde contre d’autres applications qui elles aussi pourraient être infectées.