Google achète une start-up qui rend les machines plus humaines

Smartphone

Par Jerome Durel le

Google a annoncé hier avoir racheté DNNresearch, une start-up canadienne qui cherche par divers moyens à rendre nos ordinateurs capables de mieux comprendre ce que les humains leur demandent. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, selon l’AFP. L’entreprise a été fondée l’année dernière par Geoffrey Hinton, professeur à l’université de Toronto, avec […]

Google a annoncé hier avoir racheté DNNresearch, une start-up canadienne qui cherche par divers moyens à rendre nos ordinateurs capables de mieux comprendre ce que les humains leur demandent. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, selon l’AFP.

L’entreprise a été fondée l’année dernière par Geoffrey Hinton, professeur à l’université de Toronto, avec deux de ses étudiants Ilya Sutskever et Alex Krizhevsky. Elle se concentre notamment sur la reconnaissance de la voix.

Le but serait de pouvoir donner plus de contexte à une phrase pour en extraire la moelle. Une recherche du type “Machine tournant sous Windows” doit être comprise par “appareil fonctionnant avec l’OS Windows”, et non comme une rotation dans l’espace. C’est aujourd’hui possible avec le texte compte tenu de la masse de données disponibles, c’est un peu plus délicat avec la voix.

siri-icon-shot


La chose prend surtout son sens sur les smartphones, où les utilisateurs utilisent de plus en plus la voix pour effectuer des recherches, on citera bien évidemment Siri et Google Now en exemple.

D’après The Next Web, Mountain View n’aurait pas acheté de produits ou de technologies bien spécifiques, il s’agirait surtout pour le géant de récupérer les talents. Contacté par le site américain, Google a confirmé l’acquisition, et les deux étudiants devraient rejoindre les locaux californiens.