Top 5 : les fonctionnalités « révolutionnaires » inutiles sur les smartphones

JDG Network

Par Pierre le

La semaine dernière, Samsung a dévoilé son nouveau smartphone phare : le Galaxy S4. Plus une évolution qu’une révolution dans la gamme Galaxy, le S4 ne surprend pas par son hardware. Mais Samsung a beaucoup misé sur les fonctionnalités intégrées nativement dans son terminal. Le Smart Scroll, qui permet de faire défiler une page Web ou vos e-mails sans toucher à l’écran, par la simple détection de votre regard et du mouvement de votre poignet, a beaucoup fait parler. Mais cette fonctionnalité, qui a l’air alléchante sur le papier, sera-t-elle réellement utilisée ? D’autres fonctionnalités du S4, comme le Dual Camera ou le Sound Shot, ont été mises en avant et risquent de ne pas faire beaucoup d’adeptes au final.

Pour ce top 5, nous avons choisi 5 fonctionnalités mises en avant par les constructeurs lors des présentations de smartphones et qui ne sont finalement pas si utiles que ça. Vous savez, le genre de fonctionnalités que vous avez utilisé une fois, pour voir…

toki

5/ Le Multi Screen du Galaxy Note 2 et du Galaxy S3

Lors de la présentation du Galaxy Note 2, une fonctionnalité a été mise particulièrement en avant : le multi screen. Le concept est simple, vous permettre d’avoir deux applications sur l’écran, pour par exemple regarder une vidéo sur YouTube et consulter votre flux Twitter en même temps. Mais il faut admettre que la fonctionnalité n’a finalement pas séduit les foules. Sur le S3, le multiscreen est arrivé quelques mois après la sortie du terminal. Force est de constater que la fonctionnalité est peu pratique sur un écran de 4,7 pouces. De même, elle est assez poussive et beaucoup d’utilisateurs ont constaté un manque de fluidité évident. Même si la chose est un peu plus pratique sur un Galaxy Note 2, elle reste tout de même très peu utilisée par les utilisateurs.

galaxy-note-2-mutliwindow

4/ La fonction panorama de l’iPhone 5

La prochaine fonctionnalité est un choix de Jérôme, déçu par l’inutilité de la chose. L’iPhone 5, présenté en septembre 2012, a beaucoup misé sur son appareil photo. L’une des fonctions mises en avant durant la conférence, et plus tard dans les publicités est le mode panorama. Apple a misé gros sur cette fonctionnalité, mais était-elle réellement nécessaire ? Outre les ratés du mode qui amuse 5 minutes, la fonction n’est pas adaptée pour un smartphone doté d’un capteur 8 Mégapixels et accessoirement d’un petit écran.

3/ Nokia City Lens du Nokia Lumia 920

C’est indéniable, le capteur photo PureView du Nokia Lumia 920 est un plus sur ce smartphone. Lors de la présentation du smartphone en septembre 2012, Joe Belfiore a beaucoup insisté sur le capteur du Nokia et s’est attardé sur City Lens. Le principe ? Vous permettre de trouver tous les lieux intéressants à proximité en faisant tourner le téléphone autour de vous. Grâce à l’APN, City Lens montre en surimpression les restaurants ou les boutiques dans le coin, en indiquant même la distance. Mais cette fonctionnalité n’est pas très pratique. Il est en effet pas évident de tenir son téléphone à bout de bras pour trouver ce qu’on cherche et il est plus simple de le faire directement via le service cartographique de Nokia.

nokia-lumia-920

2/ La fonction Time Shift du BlackBerry Z10

Similaire au Smart Shoot du Lumia, le Time Shift vous permet de retirer les éléments indésirables d’une photo. Tirez le portrait à quelqu’un et changez sa tête parmi une série de clichées prise en même temps. Là encore, le problème est que la fonction n’est pas naturelle. En effet, il est beaucoup plus simple et rapide de reprendre une photo que de corriger celle qui existe déjà. Une fonctionnalité dont vous ne vous servirez qu’une fois, par curiosité, surtout que la qualité du cliché final n’est définitivement pas au rendez-vous.

Screenshot_4

1/ Siri sur l’iPhone

Siri est l’une des fonctionnalités phares de l’univers Apple. L’assistant vocal a été présenté avec l’iPhone 4S et a impressionné à l’époque. La fonctionnalité est d’ailleurs devenue très célèbre et a connu bon nombre de parodies et de détournement. Mais sérieusement, qui utilise Siri dans la vie de tous les jours, comme le font les acteurs dans les publicités ? À part pour s’amuser à demander des choses ridicules à son iPhone, l’application est presque inutile. C’est d’ailleurs le cas des dérivés qui ont suivi Siri, comme S Voice de Samsung. Une fonctionnalité peu pratique et qui fait plus perdre de temps qu’autre chose au final.

Siri-The-Big-Bang-Theory1

Voici donc notre classement des applications censées être révolutionnaires et au final inutiles. Bien entendu, il ne concerne que nos propres expériences personnelles. Mais vous, avez-vous déjà été bluffé ou tout simplement curieux d’une fonctionnalité mise en avant par un constructeur qui s’est au final avérée inutile ?