Saints Row IV, toutes les infos

Par Cyril le

Saints Row IV semble concrétiser les idées les plus farfelues de Volition avec son orientation plus over the top que jamais.

Racheté par Koch Media suite à la faillite de THQ, le studio semble en effet peu soucieux de ces considérations économiques : ce qui l’intéresse, c’est d’aller toujours plus loin dans le délire pour faire plaisir à ses fans. Autant dire que les amateurs de gros délire devraient être enthousiastes au vu du pitch de ce quatrième épisode.

Le leader des Saints, devenu président des Etats-Unis, doit désormais faire face à l’invasion menée par les Zens, un peuple extra-terrestre pas franchement amical. Heureusement, la grande responsabilité que représente la défense du peuple ne va pas sans l’acquisition de grands pouvoirs, puisque notre leader possède désormais des super-pouvoirs !

Plus rapide qu’Usain Bolt, capable de sauter aussi haut que Benoit Brisefer, notre personnage semble disposer de tout l’attirail des soldats de Crackdown. Mais les capacités surhumaines ne font pas tout : la télékinésie et le lancer de glace c’est bien joli, mais ça reste somme toute classique.

Pas d’inquiétudes, les développeurs ont pensé à vous avec les deux armes présentées : l’Inflado ray fera gonfler votre cible jusqu’à ce qu’elle explose, tandis que le Dubstep Gun produira ce bruit si particulier que les gens semblent confondre avec de la musique, faisant fuir les passants visés.
Les plus bourrins se réjouiront quant à eux de l’arrivée de Mecha tout droit sorti de Lost Planet et destinés à vous permettre de combattre les plus gros envahisseurs.

La customisation ne sera pas oubliée puisqu’il sera possible d’acheter des skins d’armes (vous rêviez du bazooka dans un étui à guitare ?) et des vêtements encore plus divers que dans le précédent épisode. Vous l’aurez compris, Saints Row IV s’annonce comme un gros foutoir tout à fait jouissif pour peu qu’on adhère au concept.

Saints Row IV sortira le 23 août sur PS3 et Xbox 360.

stopwatch 7 min.