Les Anonymous s’attaquent à la Corée du Nord

Sur le web

Par Pierre le

Vous le savez peut-être, ça chauffe pas mal en ce moment en Corée du Nord. Menace d’attaque sur la Corée du Sud et sur les États-Unis, réacteur nucléaire remis en service, interdiction pour les employés du Sud d’entrer dans le complexe industriel inter-coréen de Kaesong… Ça va mal au pays du matin calme. Une situation délicate qui est une occasion pour les Anonymous d’entrer dans une guerre informatique.

CR :  Oatmeal
CR : Oatmeal

La nébuleuse de pirates anonymes a donc un nouveau cheval de bataille. Le collectif déclare vouloir mettre la pression sur le pays via l’Operation Free Korea et demande à Kim Jong Un d’instaurer une démocratie et d’abandonner toute ambition nucléaire. Des demandes louables, mais qui ont peu de chances d’aboutir. Pour mettre encore plus de pression sur le pays, les Anonymous passent à l’attaque en piratant les sites internet officiels de la Corée du Nord.

5 sites officiels de la Corée du Nord sont tombés ce week-end par attaque de déni de service, la grande spécialité de la nébuleuse Anonymous. Mais le groupe ne s’arrête pas là puisqu’il clame qu’il a réussi à obtenir 15 000 identifiants et mots de passe de comptes du site Uriminzokkiri.com, qui gère la communication du pays. La bataille politique contre la Corée du Nord se passe donc aussi sur le web et le pays n’est malheureusement pas prêt d’arrêter ses provocations.

Source: Source