PAL : Que feriez-vous avec une imprimante 3D ?

JDG Network

Par Jerome le

On parle beaucoup de l’impression 3D « grand public » ces derniers temps, et pas seulement pour de bonnes raisons, notamment à cause d’initiative un peu particulière consistant à fabriquer des armes à feu. Pourtant la technologie est particulièrement prometteuse.

La seule véritable limite de l’imprimante 3D est l’imagination. Enfin presque, dans la mesure où le matériau ne sera pas toujours suffisamment résistant. À l’heure actuelle, nous sommes aussi limités par la taille de l’imprimante, mais à terme, il sera possible d’imprimer des objets bien plus volumineux, comme des maisons.

Cela peut paraître farfelu, mais un projet de maison imprimée en 3D est bel et bien dans les tuyaux et pourrait permettre de fabriquer une habitation en 20 heures. C’est un projet qui n’est pas tout à fait d’actualité, mais il existe aujourd’hui des solutions simples pour accéder à une imprimante 3D.

DSC02328
La Replicator 2 mise à disposition par Top Office

Il faut par exemple citer Top Office qui met à disposition de ses clients des Replicator 2 de Maker’s Bot, permettant de faire à peu près ce que l’on veut dans un volume de 15 x 15 x 15 cm. La dernière initiative est toute récente, il s’agit de la Buccaneer, une imprimante qui sera vendue moins de 300 euros.

DSC02332
Quelques exemple de ce que l’on peut faire

À ce prix, l’impression 3D à domicile devient une réalité. Nous vous demandons donc dans notre parole aux lecteurs de la semaine ce que vous feriez d’une telle imprimante et de manière générale, quelles applications envisagez-vous pour une imprimante 3D. Gadget, bibelots ou des objets plus « sérieux » ? Dites-nous tout.