Zynga, en grande difficulté, licencie 18% de ses effectifs

Business

Par Olivier le

Avec des titres comme FarmVille, Words with Friends ou Draw Something au catalogue, on pourrait penser que Zynga roule sur l'or et qu'un avenir brillant attend...

Avec des titres comme FarmVille, Words with Friends ou Draw Something au catalogue, on pourrait penser que Zynga roule sur l’or et qu’un avenir brillant attend l’éditeur. Et bien pas du tout. Le studio vient d’annoncer une nouvelle charrette de licenciements.

zynga-sad

Zynga a en effet annoncé le licenciement de 18% de ses effectifs, soit 520 employés. Les bureaux de New York, Los Angeles et Dallas vont sentir le fil de la hache s’abattre sur eux, puisqu’ils n’existent plus. Cette coupe sombre pour une société comprenant 2.900 employés va permettre d’économiser environ 80 millions de dollars, et de conserver -jusqu’à quand ?- les antennes de Pékin, de Bangalore en Inde, et bien évidemment du QG de San Francisco. Ces licenciements seront effectifs d’ici au mois d’août.

Zynga n’en est malheureusement pas à sa première charrette : en octobre dernier déjà (en pleine keynote d’Apple histoire de faire le moins de bruit possible), l’éditeur annonçait la mise à la porte de 5% de ses effectifs. En cause, la difficulté de transposer le modèle qui a fait ses preuves sur le web et sur Facebook, dans le secteur de la mobilité. Zynga a clairement plus de mal à s’imposer sur smartphones et tablettes que dans un navigateur web de bureau. Sans compter que Facebook a pris ses distances avec le studio.

Source: Source