[E3] [MÀJ] Résumé de la conférence Ubisoft

Par Fabio le

Après Electronic Arts un peu plus tôt dans la journée, c'était à Ubisoft de monter sur scène. Une conférence assez décevante, heureusement rattrapée par l'annonce de...

Après Electronic Arts un peu plus tôt dans la journée, c’était à Ubisoft de monter sur scène. Une conférence assez décevante, heureusement rattrapée par l’annonce de Tom Clancy’s : The Division, un RPG bien bien alléchant estampillé des studios Massive.

Tom Clancy’s The Division donc, sans aucun doute un des jeux qui nous aura le plus marqué aujourd’hui. Un RPG online, en monde ouvert, situé dans un setting moderne, sur fond d’épidémie galopante. Miam ! D’une, le jeu est magnifique, de deux, l’ambiance ville en décrépitude marche à plein tube, de trois, on peut faire confiance à Massive, les auteurs de l’excellent RTS World in Conflict – il y a un bail, on vous l’accorde – pour nous sortir un gameplay intéressant. Regardez la vidéo ci-dessous, c’est comme qui dirait plus parlant que de vains mots. Bien évidemment, ça sortira sur consoles de nouvelle génération (et sur PC ?).

Le problème, c’est qu’hormis The Division, on a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. On a bien eu du Watch Dogs, mais rien de plus que la bande-annonce qui a été leakée ce matin (vous pouvez la retrouver ici) ; on a bien eu de l’Assassin’s Creed : Black Flag, mais rien de plus que deux belles cinématiques qui ne nous avancent pas d’un poil.

Il semble que l’éditeur français ait voulu capitaliser sur ses licences phares. Tout y est passé ou presque – sous formes de cinématiques, la plupart du temps – : du Splinter Cell : Black List, du Rayman : Legends ou encore du Lapins Crétins, avec Rabbids Invasion. Les deux premiers, vous les connaissez déjà, et ils sortent bientôt. Le troisième est un interactive TV show qu’on nous dit, sur Xbox One, articulé autour de Kinect et à destination d’un public a priori très jeune. On pourra lancer des œufs au plat en visant avec son doigt, bouger nos corps, crier… tout un programme.

On attendait ensuite beaucoup de South Park : The Stick of Truth, dont on ne sait toujours pas grand-chose. On aura dû se contenter encore une fois d’un court trailer.

L’autre gros projet, selon Yves Guillemot qui est venu à plusieurs reprises s’adresser au public, est un jeu de caisses intitulé The Crew, développé par Ivory Tower et Reflections (Driver). Cette nouvelle licence est programmée sur consoles de nouvelle génération. La mode est aux mondes ouverts et The Crew n’y échappe pas, le jeu prend pour cadre un vaste univers (les États-Unis, a priori), se joue online, et mise sur la coopération de différents joueurs (4, dans la démo) pour résoudre diverses missions (arrêter une voiture, dans la démo). Bon, les graphismes avaient l’air sympa, le style de conduite un peu déjanté, très arcade, avec destruction de décors et de larges possibilités de customisation… et puis voilà. Marrant, joli, à essayer, quoi. Vous avez tout ça dans la vidéo ci-dessous.

Voilà, voilà, c’est à peu près tout pour une conférence Ubisoft qui aura été décevante, voire petit bras. Pourquoi, par exemple, ne pas avoir montré du gameplay pour Watch Dogs et Assassin’s Creed : Black Flag, les deux gros mastodontes ? En réalité, cette conférence aurait même été très décevante sans la présence de The Division, qui a clôturé des plus belles manières la présente séance. On peut même dire qu’il l’a sauvée, la séance, et qu’on trépigne d’impatience pour en savoir plus. Heureusement.

Il est tard. À vous les studios.

stopwatch 4 min.