Xbox One : Microsoft fait marche arrière !

Par Henri le

C’est officiel, Microsoft revoit sa copie concernant la Xbox One ! Une décision que nous attribuons évidemment à notre plan de crise pour sauver sa console. Voyons ce que tout ça veut dire pour les joueurs.

xbox-one-photo-519f7410a7edb

Le revirement est assez étonnant. Après nous avoir abreuvé de news plus révoltantes les unes que les autres, Microsoft fait marche arrière et revoit les caractéristiques de sa Xbox One. Dans son communiqué sobrement intitulé « Votre avis compte », Don Mattrick, vice-président de la branche Entertainement de Microsoft, en profite pour expliquer que la firme a écouté ses clients, qui lui ont permis de « redéfinir le futur de la console ».

— Il ne sera désormais plus obligé de se connecter à internet toutes les 24 heures pour pouvoir jouer. Un soulagement pour les gamers qui déplacent leurs machines sans forcement avoir accès au net, ou pour tout ceux qui désirent une machine offline. Vous pourrez donc jouer à vos jeux comme vous le faites actuellement sur Xbox 360.

La Xbox One n'aura plus besoin d'être connectée toutes les 24 heures pour pouvoir fonctionner.
La Xbox One n’aura plus besoin d’être connectée toutes les 24 heures pour pouvoir fonctionner.

— Le deuxième point est cependant plus flou. Microsoft annonce que nous pourrons vendre, prêter ou offrir nos jeux comme sur la Xbox 360. S’il semble ne plus y avoir de limites pour « partager » ses jeux, les tenants et les aboutissants du marché de l’occasion ne sont pas précisés. Nous attendrons d’en savoir un peu plus à ce sujet. Microsoft annonce également que chaque jeu est téléchargeable sur le Xbox Live, dès le jour de sa sortie. Les jeux dématérialisés ne demandent pas d’être connectés pour fonctionner.

— Enfin, la console sera dézonée, et ne connaîtra donc pas de restrictions régionales.

Il conclut en déclarant qu’il apprécie « la passion et le soutien » des joueurs, qui pourront désormais « profiter du meilleur des deux mondes », connectés ou non. L’histoire ne dit pas si Don Mattrick s’est fait taper sur les doigts, ou si le tout n’était qu’une technique marketing.

Quoi qu’il en soit, un tel revirement s’est rarement vu dans l’histoire du jeu vidéo. Et c’est peut-être grâce à vous.

MÀJ : Microsoft a signalé qu’il faudrait se connecter à Internet au moins lors de la première utilisation de la console.