La Bolivie, le Nicaragua et le Venezuela offrent l’asile à Edward Snowden

Sur le web

Par Pierre le

Edward Snowden est bloqué à l’aéroport de Moscou depuis une quinzaine de jours et le transfuge de la NSA a enchaîné les demandes d’asile politique. Ses efforts ont fini par payer puisque 3 pays ont accepté sa demande : le Venezuela, le Nicaragua et la Bolivie.

edward-snowden

Selon The Guardian, ces trois pays d’Amérique latine ont donc accepté d’accueillir Snowden, refusant dans le même temps une éventuelle extradition de l’ex-consultant de la NSA vers les États-Unis. Une décision qui fait suite à l’incident diplomatique de mardi dernier, où l’avion du président bolivien Evo Morales a été obligé de se poser en Autriche, les autorités françaises soupçonnant la présence de Snowden à bord.

Dans le même temps, le journal O’Globo a indiqué que le Brésil était également espionné par les États-Unis. Le pays du football était même l’une des cibles prioritaires de la NSA et de son PRISM, avec la Chine, le Pakistan, l’Iran et la Russie. Une nouvelle qui fait scandale dans le pays. L’affaire PRISM est loin d’être terminée.

Source: Source