PRISM/Snowden : La LDH dépose plainte contre X

Business

Par Rédacteur Invité le

Affaire PRISM, nouvel épisode. Suite aux révélations de l’ancien consultant de la NSA, Edward Snowden, les conséquences avaient été pour le moins minimes pour les différentes parties mises en cause : vraie-fausse indignation de la part des différents pays espionnés, feignant de découvrir qu’une puissance étrangère puisse vouloir « écouter » ce qui se passe chez le voisin ou encore petite crise diplomatique lorsque, sur ordre demande des États-Unis, la France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal ont refusé à l’avion présidentiel bolivien le survol de leur territoire. À part ça, les États-Unis, Google, Yahoo, la NSA, Facebook, etc. vous saluent bien.

obama_matrice


Désormais, l’affaire prend  une tournure juridique. En effet, selon le Figaro, ce jeudi matin à Paris, la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) a déposé plainte contre X pour 5 chefs d’infraction : accès et maintien frauduleux dans tout ou partie d’un système de traitement automatisé de données ; collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite ; atteinte volontaire à l’intimité de la vie privée d’autrui ; utilisation et conservation d’enregistrements et de documents obtenus par le moyen d’une atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui et enfin atteinte au secret des correspondances électroniques. Tremble Big Brother !

Si la plainte est déposée contre X, il ne fait aucun doute que la Ligue des Droits de l’Homme a des cibles dans son viseur. Comme l’explique l’avocat de cette dernière, « cette plainte a pour objectif de déterminer le rôles qu’ont pu jouer des entreprises comme Microsoft, Yahoo, Google, Paltak, Facebook, Youtube, Skype, AOL et Apple, dans cette affaire. » Par le biais du système Prism, ces sociétés ont permis aux États-Unis « notamment au travers de mots clés, d’appréhender non seulement l’origine d’un message privé mais aussi son destinataire ainsi que son contenu, quel que soit le moyen technique utilisé pour la transmission de ce message. » Le lancement d’une information judiciaire dépendant de l’entraide juridique des États-Unis, je vous laisse imaginer la suite…

Article écrit par Elodie C.